Tableau de bord départemental de l'Essonne - 2e trimestre

Yvan CHELLIN
2e trimestre 2020
novembre 2020

En Essonne, un printemps marqué par les conséquences de la crise sanitaire

A l’instar des tendances observées à l’échelle francilienne, le 2e trimestre 2020 s’est inscrit dans la continuité du 1 er trimestre. Ainsi, l’activité essonnienne a enregistré des évolutions assez contrastées : si les défaillances d’entreprises et le taux de chômage sont à leurs niveaux les plus bas de ces dix dernières années, il s’agit surtout des conséquences liées aux retards pris dans les jugements par les tribunaux de commerce, d’une part, et, de l’indisponibilité des actifs pendant le confinement, d’autre part. Dans le même temps, les créations d’entreprises, bien que toujours dynamiques, ont commencé à décroitre, sous l’effet du repli des créations d’entreprises « classiques » ; mais c’est surtout la perte de plus de 3 100 emplois dans l’industrie et le tertiaire marchand qui constitue le chiffre marquant du printemps 2020 en Essonne.

En partenariat avec