Commerce

Le secteur du commerce regroupe en Ile-de-France plus de 218 000 établissements et près de 692 000 emplois salariés en 2019, répartis en trois branches : le commerce et réparation automobile représente la plus faible part (9 % du nombre d’établissements du secteur), le commerce de gros (32 %) et le commerce de détail (56 %), auquel s’ajoutent les boulangeries, pâtisseries, chocolateries et charcuteries (3 %). C'est un secteur majeur puisqu'il réalise environ 11 % de la valeur ajoutée de l'Ile-de-France. De plus, il emploie près de 15 % des effectifs franciliens et représente plus de 17 % du nombre total d’établissements dans la région. L’Ile-de-France concentre toujours de nombreux petits établissements commerciaux en 2019 : 84 % emploient entre 0 et 9 salariés et 9 % entre 10 et 19 salariés.

En ce moment

Soldes hiver 2021 : des commerces parisiens sinistrés

11/02/2021
Commerce, concurrence & consommation
Enquêtes

Après une année 2020 catastrophique, les soldes d’hiver 2021 n’ont pas permis aux commerçants de remonter la pente. 85 % des commerçants ne sont pas satisfaits du résultat des soldes : en effet, pour 62 % d’entre eux, les...

Soldes d’été 2020 : des stocks importants pour de rares clients

15/07/2020
Commerce, concurrence & consommation

Les soldes d’été ont débuté ce matin dans un contexte de forte attente de la part des commerçants parisiens qui doivent en quatre semaines écouler des stocks importants et reconstituer leur trésorerie mise à mal par la crise...

Des soldes d’hiver durement affectés par les mouvements sociaux

03/02/2020
Commerce, concurrence & consommation

Les mouvements sociaux, et notamment la grève des transports qui a affecté l’Ile-de-France ont fortement perturbé les mois de décembre et de janvier : ni les fêtes de fin d’année ni les soldes n’ont permis aux commerçants...

Au cœur des centres-villes, les librairies franciliennes

22/01/2020
Services
Commerce, concurrence & consommation

Très nombreuses en Ile-de-France, et en particulier dans la capitale, les librairies traditionnelles sont fragiles : leur part sur le marché du livre est passée de 47 % en 2007 à 39 % en 2019.

Pages
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • suivant ›
  • dernier »