Se former en apprentissage

Se former en apprentissage Se former en apprentissage

Se former en apprentissage est une formidable façon de multiplier ses chances de s’insérer professionnellement. L’apprentissage permet en effet d’être en prise directe avec le monde du travail, d’apprendre un métier, d’acquérir de l'expérience, de percevoir un salaire et d’obtenir un diplôme reconnu.

Qu'est-ce qu’un contrat d'apprentissage ?

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail de type particulier qui associe une formation pratique en entreprise et un enseignement à dominante théorique en Centre de formation d’apprentis (CFA).

  • Il conduit à une qualification professionnelle reconnue, sanctionnée par un diplôme ou un titre.
  • L’apprenti est un salarié. Il bénéficie à ce titre des dispositions légales et conventionnelles applicables au personnel de l’entreprise (horaires de travail, convention collective, protection sociale, règlement intérieur…).
  • La durée de la formation en CFA ne peut être inférieure à 25 % de la durée totale du contrat.
  • Le rythme de l’alternance entre le centre de formation et l’entreprise est déterminé par le CFA (exemple : 1 semaine / 1 semaine ; 15 jours / 15 jours…).
  • Le temps passé au CFA est du temps de travail : le jeune reste salarié de l’entreprise lorsqu’il suit les cours au CFA, et continue donc à être rémunéré.
  • Le contrat d’apprentissage couvre la durée du cycle de formation. Il varie entre 1 et 3 ans selon le diplôme préparé ou le public concerné. Toutefois, la durée du contrat peut être portée à 4 ans lorsque l’apprenti est reconnu comme travailleur handicapé.
  • Il peut être signé sous deux formes : soit un CDD d’une durée au moins égale à celle du cycle de formation, soit un CDI qui débute par une « période d’apprentissage » égale au cycle de formation.

Dans certains cas, la durée du contrat d’apprentissage peut être inférieure ou supérieure à celle du cycle de formation préparant à la qualification qui fait l'objet du contrat, compte tenu du niveau initial de compétences de l'apprenti ou des compétences acquises, lors d'une mobilité à l'étranger, d'une activité militaire dans la réserve opérationnelle, d'un service civique, d'un volontariat militaire ou d'un engagement comme sapeur-pompier volontaire.

Qui peut conclure un contrat d'apprentissage ?

Le contrat d'apprentissage est un contrat de travail de type particulier, conclu entre le jeune et l’employeur.

Le jeune doit être âgé de 16 à 29 ans

Il peut toutefois entrer en apprentissage avant 16 ans, s’il a accompli sa scolarité du premier cycle de l’enseignement secondaire (c’est-à-dire jusqu’à la 3e) et qu’il a au moins 15 ans au début de l’apprentissage.

La limite d’âge peut être portée à 35 ans dans les cas suivants :

  • si l'apprenti signe un nouveau contrat d'apprentissage menant à un niveau de diplôme supérieur à celui déjà obtenu,
  • s’il y a eu rupture d’un précédent contrat pour des raisons indépendantes de la volonté de l’apprenti ou à la suite d’une inaptitude physique et temporaire constatée par un médecin du travail.

Dans ces deux cas, le délai entre les deux contrats ne doit pas dépasser un an.

A noter qu’il n’y a pas de limite d'âge :

  • pour les travailleurs handicapés,
  • pour les sportifs de haut niveau,
  • pour les personnes ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise dont la réalisation est subordonnée à l’obtention du diplôme ou titre sanctionnant la formation poursuivie.

Quant à l’employeur, il peut s’agir :

  • d’une entreprise industrielle, commerciale, artisanale ou agricole,
  • d’une association,
  • d’un membre d’une profession libérale,
  • ou d’une personne morale de droit public (Etat, collectivités territoriales, établissements publics de santé…)

Pour toutes questions sur l'apprentissage :

Retour en haut du site