Mon activité est en chute libre. Je suis donc contraint de recourir au chômage partiel. Comment procéder ?

De très nombreuses entreprises subissent une forte baisse d’activité liée à la crise du coronavirus. Vincent, patron d’une PMI spécialisée dans la mécanique de précision a vu son chiffre d’affaires s’effondrer. Contraint de mettre ses salariés au chômage partiel, il a fait appel gratuitement à nos conseillers pour connaitre la marche à suivre, les modalités, savoir comment être remboursé…

« Depuis l’arrivée de l’épidémie en France, je suis confronté à une forte baisse des commandes, voire à l’annulation ou au report de celles qui étaient déjà dans les tuyaux. J’ai 32 salariés, mais je n’ai plus suffisamment d’activité pour les occuper à plein temps. L’activité partielle est donc la solution la plus adaptée à cette situation que j’espère provisoire.

Je savais que le dispositif était simplifié, mais j’avais besoin de savoir si tous mes salariés y avaient droit, quel était le montant des indemnités à leur verser, les modalités de remboursement par l’Etat, si je pouvais mettre en place des roulements entre mes salariés… Des questions très concrètes qui avaient besoin de réponses immédiates ! » nous explique Vincent.

Il a donc contacté notre numéro spécial : CCI Urgence Entreprise 01 55 65 44 44. « Un conseiller a répondu à toutes mes questions. J’ai ainsi pu mettre en œuvre le chômage partiel dans mon entreprise plus sereinement. Même si la situation reste très fragile dans bien d’autres domaines, notamment financiers. »

Si vous aussi avez besoin d’informations et de conseils sur le chômage partiel, n’hésitez pas à contacter notre numéro d’urgence et à consulter nos fiches pratiques :

De nombreuses mesures d’aides ont été décidées par le Gouvernement. Si vous avez besoin d’informations et d’aide dans l’accomplissement de vos démarches, nos conseillers sont plus que jamais à vos côtés.

Le 31/03/2020