Plan gouvernemental pour favoriser l’emploi des jeunes

Jeudi 23 juillet, le Gouvernement a dévoilé son plan « 1 jeune, 1 solution » pour favoriser l'accès à l'emploi des jeunes de 16 à 25 ans au sortir de la crise de la Covid-19. 6,5 milliards d'euros sur deux ans sont débloqués pour faire face à l'arrivée de 700 000 à 800 000 jeunes sur le marché du travail. Zoom sur l’ensemble de ces mesures.

Faciliter l’accès à l’emploi

  • Une aide au recrutement de 4000 € sera versée pour tout jeune de moins de 25 ans recruté entre août 2020 et janvier 2021 sur un contrat d'au moins trois mois, avec un salaire pouvant aller jusqu'à deux SMIC. Cette aide s’élèvera à 1000 euros chaque trimestre pendant un an maximum. Objectif ? Favoriser 450 000 embauches d'ici janvier.
  • Une aide exceptionnelle de 5 000 € sera accordée pour recruter, d'ici à fin février, un alternant de moins de 18 ans, ou de 8 000 € pour un alternant majeur. Le plan table sur la signature de 230 000 contrats d'apprentissage et 100 000 contrats de professionnalisation.
  • 100 000 places supplémentaires en service civique seront créées pour permettre à des jeunes de s’engager dans des associations : 20 000 missions dès cette année, d'une durée moyenne de huit mois, et 80 000 en 2021.
  • 2 000 emplois FONJEP seront créés pour soutenir l’emploi associatif et préserver l’action des associations sur le terrain.
  • 1 000 jeunes seront recrutés dans des TPE et PME sur des métiers centrés autour de la transformation écologique et numérique. Une prime de 4 000 € sera versée aux entreprises accueillant un jeune en VTE (Volontariat territorial en entreprise) « vert ».
  • 2 500 jeunes seront orientés vers des emplois dans le monde du sport dans le cadre de l’action de l’Agence nationale du sport.

Former 200 000 jeunes aux métiers d’avenir

  • 100 000 nouvelles formations qualifiantes ou pré-qualifiantes seront proposées aux jeunes sans qualification ou en échec dans l’enseignement supérieur (transition écologique, santé, numérique, secteurs prioritaires du plan de relance).
  • 16 000 formations seront ouvertes dans le secteur du soin pour doubler les capacités de formation des aides-soignantsinfirmiers et auxiliaires de vie dans les 5 prochaines années.
  • 35 000 formations numériques seront proposées aux jeunes non-qualifiés : 15 000 Pass numériques vers l’emploi pour acquérir les compétences digitales attendues sur le marché du travail et 20 000 nouvelles formations de la Grande école du numérique.
  • Des parcours individualisés seront mis en place pour 35 000 décrocheurs entre 16 et 18 ans d’ici fin 2021.
  • 26 500 places supplémentaires seront créées pour poursuivre des formations en études supérieures en CAP et BTS à la rentrée 2020.
  • Le nombre d’élèves bénéficiaires des cordées de la réussite et des parcours d’excellence sera doublé.

Accompagner 300 000 jeunes éloignés de l’emploi par des parcours d’insertion sur mesure

  • 120 000 dispositifs supplémentaires d’insertion dans l’emploi vont être créés, soit 60 000 Parcours Emploi Compétences dans le secteur associatif ou public, et 60 000 Contrats Initiative Emploi dans le secteur marchand. Il s’agit de contrats aidés, une partie du salaire étant financée par l'État.
  • Les places en Garantie jeunes seront augmentées de 50 % pour atteindre 150 000. Ce dispositif d'insertion géré par les Missions locales s’adresse aux jeunes sans emploi ni formation et leur offre un accompagnement renforcé pendant un an, combinant expérience professionnelle, conseils, ateliers collectifs et versement d’une allocation mensuelle.
  • 80 000 Parcours Contractualisé d’Accompagnement vers l’Emploi et l’Autonomie (PACEA) supplémentaires seront proposés, alternant formation, mise en situation professionnelle, accompagnement social… en fonction des besoins du jeune.
  • L’Accompagnement Intensif Jeunes, mis en place au sein de Pôle emploi, sera doublé. Les jeunes sont suivis par un conseiller dédié qui organise des entretiens et contacts réguliers.
  • 3 000 places supplémentaires seront créées dans le dispositif SESAME, un accompagnement sur mesure vers les métiers du sport et de l’animation.

En savoir plus sur le Plan pour l'emploi des jeunes

 

Le 24/07/2020