Plans de mobilité : une collaboration vertueuse au service de l’attractivité des entreprises et du développement du territoire

Au-delà de la mise en application de la réglementation environnementale, les Plans de mobilité inter-entreprises favorisent l’émergence d’une réflexion globale sur l’attractivité du territoire entre tous les acteurs impliqués dans cette démarche collective : entreprises, collectivités territoriales, CCI, opérateurs de transports, associations... En témoigne le partenariat noué depuis 10 ans entre la CCI Versailles-Yvelines et la Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines.

Les Plans de mobilité inter-entreprises (PMIE) permettent, sur un territoire donné, d'améliorer les conditions de déplacement des salariés tout en proposant des solutions alternatives à la pratique de l’autosolisme (fait de circuler seul dans un véhicule). La CCI Versailles Yvelines accompagne depuis de nombreuses années, en lien avec les collectivités locales, les entreprises souhaitant s'engager dans la mise en place de tels plans. 

« Notre intervention se situe à plusieurs niveaux. Proche des entreprises, la CCI dispose à la fois d’une bonne connaissance du tissu économique du département mais aussi d’une expertise et d’un savoir-faire dans la mise en place de PMIE », explique Andréa Zorrilla, chef de projet mobilité à la CCI Versailles-Yvelines. « Notre premier rôle est de mobiliser, aux côtés des collectivités territoriales, les entreprises du territoire concernées par cette réglementation en les sensibilisant sur le sujet et en les incitant à s’engager dans cette initiative collective dédiée à la mobilité. La CCI accompagne aussi individuellement des entreprises impliquées dans cette démarche en mettant à leur disposition une méthodologie de travail, d’étude et d’animation qui vont leur permettre de mobiliser leurs salariés sur le sujet, d’établir un diagnostic et d’élaborer ensuite un plan d’actions en s’appuyant notamment sur notre expertise. Partenaire des collectivités territoriales, la CCI participe enfin à l’animation des groupes de travail constitués dans le cadre des PMIE. Elle réalise aussi chaque année le bilan des actions engagées à partir des données récoltées auprès des entreprises du territoire ».

Saint-Quentin-en-Yvelines : un partenariat durable au service de la mobilité

La Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines est impliquée, depuis une dizaine d’années,  dans la mise en place de Plans de Mobilité inter-entreprises. Une démarche qui associe, dans le cadre d’une convention tripartite, la CCI Versailles-Yvelines et l’association d’entreprises Delta SQY.

Aujourd’hui une quarantaine d’entreprises, implantées sur 6 secteurs d'activités de la ville nouvelle, sont engagées dans cette démarche. Elles regroupent, à elles seules, 40% des salariés de l’agglomération. 

« La question de la mobilité n’est pas nouvelle sur notre territoire et la Communauté d’agglomération s’est d’ailleurs rapidement imposée comme l’interlocuteur naturel pour engager une réflexion collective sur cette question qui a une influence directe sur la dynamique de Saint-Quentin-en-Yvelines, souligne François MAUGERE Chargé de mission Mobilités Innovantes à la CA de Saint-Quentin-en-Yvelines. « Ce territoire est, aujourd’hui encore, marqué par une grande pendularité des flux de circulation. Beaucoup de personnes résidant en ville nouvelle travaillent à l’extérieur de l’agglomération et, à l’inverse, un grand nombre de personnes installées ailleurs viennent y travailler tous les jours. A travers la mise en place des PMIE, nous avons souhaité répondre à cette problématique en offrant un cadre d’échange et de dialogue entre tous les acteurs concernés par la mobilité au quotidien sur le territoire - les collectivités locales , les opérateurs de transport et les entreprises - qui ont chacun leurs contraintes spécifiques. La CCI, en tant que partenaire des entreprises est très vite rentrée dans cette dynamique ».

Ouverture de nouvelles lignes de bus express entre la Ville nouvelle et les principaux pôles régionaux, développement d’une offre de covoiturage dédiée pour mieux desservir les zones d’activités, aménagements des horaires dans l’entreprise pour mieux coller à l’offre de transport…De multiples solutions ont été mises en place au niveau d’une entreprise, d’une zone d’activités ou du territoire dans son ensemble pour apporter des réponses adaptées en terme de mobilité. 

Une vraie réflexion sur l’attractivité du territoire

 « Les entreprises ne sont pas seulement là parce que la réglementation le leur impose. Elles adhèrent aussi à cette démarche parce qu’elles ont saisi l’opportunité de faire partie d’un projet structurant pour le territoire, un projet collectif qui engage une vraie réflexion sur l’attractivité du territoire», souligne Andrea Zorrilla. « Beaucoup d’entreprises ont des problématiques de recrutement et éprouvent des difficultés à attirer des compétences notamment pour des questions de mobilités .» 

« L’amélioration de l’offre de transport n’est pas nécessairement le seul domaine sur lequel nous pouvons agir», estime pour sa part François MAUGERE: « La Communauté d’agglomération organise chaque année des forums dans les entreprises dans lesquels on échange à la fois sur la mobilité mais aussi sur le logement et les nombreux services présents sur le territoire. Les gens habitent de plus en plus loin et parfois dans des endroits qui peuvent difficilement être desservis en transport en commun. L’idée est d'accompagner, lorsque c'est possible, ces personnes pour un rapprochement de leur lieu de travail en leur présentant l’offre de logement, scolaire et culturelle qui est trés riche sur le territoire ».

Au fil des années, agglomération, acteurs économiques  et opérateurs de transport ont pris l’habitude de travailler ensemble sur les problématiques de mobilité. « Une concertation qui s’est avérée particulièrement utile pour faire face ponctuellement à certaines situations de crise comme cette année  avec la suspension prolongée de la liaison La Défense Saint-Quentin-en-Yvelines suite à un éboulement sur la voie ou plus récemment pour la gestion des déplacements des salariés des entreprises à la sortie du confinement », souligne François Maugère. «Cette démarche collective et la confiance qui s’en trouve créée,  nous permet d’avoir un champ de réflexion plus large et de faire également des PMIE  un espace d’innovation, de réflexion sur les nouvelles mobilités ou organisations du travail». 

Un avis partagé par Andréa Zorrilla : «  L’association Delta SQY qui a spécialement été créée par les entreprises du territoire avec le soutien de la CCI pour accompagner la mise en place des plans de mobilités a élargie depuis son programme de travail à d’autres sujets comme le développement économique, l’accueil des start-up ou la mise en place de pépinières d’entreprises ».  
 
En savoir plus sur …

•    L’accompagnement de la  CCI Paris Île-de-France sur les Plans de Mobilité Entreprise
    La réglementation (Loi d’Orientation des mobilités – LOM)

Contact 
•    0820 012 112 (0,12 €/minute + prix appel)  

 

Le 09/09/2020