Immobilier de bureaux : De quelle capacité dispose l’Île-de-France pour accueillir les emplois transférés de Londres à la suite du Brexit ?

auteur  Dominique DENIS
Jean-François BAGOT
avril 2017
Dans le cadre du Brexit, les premiers mouvements de départ d’activités dans le secteur de la finance britannique commencent à se dessiner, pour une réalisation effective à l’horizon 2019. Ce calendrier, assez court, est favorable aux agglomérations dont l’écosystème financier est déjà bien établi et qui disposent d’un parc immobilier tertiaire vaste et fluide. Au regard de ces critères, la Place de Paris est bien positionnée.

Paris Ile-de-France fait partie des principales métropoles mondiales au plan économique. Ainsi, elle dispose d’un environnement économique favorable aux activités financières : écosystème financier développé et attractif, potentiel de marché important, ressources humaines nombreuses et qualifiées, et parc immobilier adapté.

L’offre immobilière de bureaux actuelle est en mesure de répondre aux besoins des entreprises du secteur financier. Aujourd’hui, la Place de Paris représente 650 000 m² de surfaces de bureaux disponibles (soit au minimum de quoi accueillir immédiatement 30-40 000 salariés) au cœur des quartiers d’affaires et près de 700 000 m² en chantier livrées jusqu’en 2019 à Paris et dans le quartier de La Défense.

Les espaces de bureaux disponibles en Île-de-France, diversifiés en termes de surfaces, de localisation et de prix, sont un atout dans le cadre du Brexit pour accueillir, non seulement des fonctions financières, mais aussi des activités relevant d’autres secteurs qui pourraient avoir besoin d’implantations complémentaires sur le continent.

En complément, l’Ile-de-France offre un cadre urbain attractif et dynamisé par le Grand Paris : des projets de transports (Grand Paris Express, extension du RER E, CDG Express…), des programmes d’aménagement importants, des opérations d’immobilier de logements nombreuses et variées (l’objectif de construire 70 000 logements/an a été dépassé en 2016), des programmes stratégiques d’immobilier d’entreprise notamment en direction des start up…

Pour en savoir plus :