Projet de Plan Climat Air Energie Métropolitain (PCAEM)

Contribution de la CCI Paris IDF
auteur  Clotilde YEATMAN
octobre 2018
Les Plans Climat Air Energie territoriaux déclinent la politique nationale sur l’énergie et le changement climatique à l’échelle locale. L’objectif général, fixé par l’Accord de Paris de décembre 2015 est de parvenir à contenir la hausse des températures en deçà de 2 °C d’ici la fin du siècle.

Le Plan Climat Air Energie Métropolitain (PCAEM), présenté par la Métropole du Grand Paris, s’intéresse aussi bien au transport, qu’au bâtiment (éclairage, chauffage), à l’industrie, à la gestion des déchets, etc. La fixation d’objectifs très ambitieux de réduction de la consommation énergétique au niveau métropolitain, de développement des énergies renouvelables et de réduction des émissions de polluants ou de gaz à effet de serre liés à la consommation d’énergie aura un impact dans les entreprises et nécessitera des investissements pour renouveler les équipements, changer les process de fabrication, revoir la conception des bâtiments ou encore modifier les habitudes de transport.

La CCI Paris Ile-de-France a souhaité apporter sa contribution sur la vision et les grandes orientations retenues par la Métropole pour le PCAEM et réaffirmer les principes qu’il lui semble important de suivre pour une adhésion des entreprises et une mise en œuvre réussie de ses orientations.

Elle approuve globalement les grandes orientations transversales du projet de plan qui visent à :

  • Proposer une vision de long terme pour la Métropole sur les enjeux Climat Air Energie. 
  • Mobiliser l’ensemble des acteurs concernés.
  • Améliorer les connaissances.
  • Sensibiliser et accompagner les citoyens et les entreprises.
  • Inscrire les enjeux Climat Air Energie dans la planification métropolitaine.
  • Développer des outils de financement.
  • Prendre en compte les enjeux de résilience du territoire.

Elle émet cependant quelques observations générales sur ce plan et propose des éléments complémentaires de contribution, par secteur. Notamment :

  • Meilleure articulation nécessaire avec l’échelon régional :
  • Financement des actions à confirmer et préciser ; 
  • Cible des actions à clarifier, notamment l’accès des TPE à certains dispositifs.
  • Mieux préciser l’articulation des dispositifs de sensibilisation et d’accompagnement des entreprises :
  • Bien mesurer les impacts sur l’activité économique du projet métropolitain de restriction de la circulation automobile ; 
  • Donner une meilleure information sur les dispositifs d’aide à l’achat de véhicules à faibles émissions et la mise en place d’un Guichet Unique pour les entreprises.

 

Lien vers le site du PCAEM : 

http://www.metropolegrandparis.fr/fr/content/plan-climat-air-energie-metropolitain-pcaem