Comment financer la croissance de son entreprise ?

Lancement de nouveaux produits, rachat d’entreprise, conquête de marchés à l’international….Vous multipliez les projets qu’il vous faut désormais financer. Quelles solutions s’offrent à vous ?

Les crédits d’exploitation, un choix tactique

Fotogestoeber / Fotolia

Fotogestoeber / Fotolia

Ces crédits à court terme vous permettront de palier à un problème ponctuel de trésorerie, notamment dans le cadre de vos investissements de croissance. Votre banquier et votre expert-comptable vous conseilleront le dispositif le plus approprié. Vous avez le choix entre :

  • Facilité de caisse
  • Découvert
  • Crédit de campagne
  • Escompte bancaire
  • Cession Dailly
  • Affacturage

Découvrez les nouveautés de la loi du 22 mai 2019 relative à la croissance et la transformation des entreprises (Loi Pacte) sur les avances en comptes courants et crédits interentreprises.

Les prêts, une solution classique

Ils financent des investissements matériels dans le cadre du développement de votre entreprise, plus rarement des investissements immatériels ou un besoin en fonds de roulement. Sachez que l’accord ne va pas de soi, vous devrez être convaincant et fournir des garanties. Là aussi plusieurs choix sont possibles qui ne s’excluent pas l’un l’autre :

Le financement du capital, un choix stratégique

Le capital-risque consiste à laisser entrer au capital de votre entreprise des investisseurs qui y resteront pour une durée indéterminée. C’est donc là un vrai choix stratégique. Business Angels, fonds d’investissements publics ou privés, de nombreux acteurs sont présents, entre autres :

Enfin, le financement participatif dans sa composante equity crowdfunding permet à des particuliers de devenir actionnaires minoritaires en contrepartie de leur financement.

Le financement de l’innovation, un cas particulier

Vous avez la possibilité de bénéficiers d’allégements ou de financement auprès : 

  • de Bpifrance sous forme principalement de prêt ou de subvention
  • de la Région Île-de-France, sous forme principalement de prêt ou de subvention
  • des réseaux bancaires
  • de Ministères ou d’agences nationales, comme I-lab
  • de l'Europe, comme les programmes collaboratifs ou projets individuels (instrument PME notamment) . 
  • de l’administration fiscale concernanent  la fiscalité de la recherche (CIR, CII, Jeune Entreprise Innovante…).

Notre accompagnement

D’autres aides existent que vous pouvez découvrir sur :
•    le site de la Direction Générale des Entreprises 
•    le site géré par les Chambres de Commerce et d’Industrie

Mais pour être sûr d’effectuer les bons choix, nous  vous proposons un programme sur mesure pour la recherche de sources de financements avec des conseillers experts. A noter notamment quatre offres spécifiques :

Témoignage

Yassine Chabli, le financement de la croissance de Beekast grâce à des business Angels

Beekast

Séduire des investisseurs peut se révéler la solution la plus efficace pour financer sa croissance. Co-fondateur de Beekast, Yassine Chabli nous explique comment rencontrer des réseaux de Business Angels lui a permis de lever des fonds importants qui ont fait décoller sa "petite entreprise".