Créer et développer son entreprise : quel financement ?

Développement - Optimisez votre activité
Vous cherchez à financer la création de votre entreprise ? Vous avez besoin de fonds pour développer votre activité ? De nombreuses possibilités s’offrent à vous !
Je souhaite créer mon entreprise et financer mon besoin en fonds de roulement de départ
Financer la création de son entreprise
Fotogestoeber/Fotolia

ACCRE 

L'aide aux chômeurs créateurs et repreneurs d'entreprise est une exonération de charges sociales pendant un an. Pour en bénéficier, le créateur doit déposer un formulaire spécifique au Centre de Formalités des Entreprises et justifier de son éligibilité.

Apport personnel et “Love Money” 

Ce sont les capitaux apportés par des personnes physiques. On désigne par l’expression “Love Money” l’ensemble des apports fournis par son entourage proche, y compris sa famille.

Crowdfunding 

Le financement participatif ou crowdfunding est un mode de financement désintermédié et faisant appel au grand public ; il existe 3 sortes de plateformes de crowdfunding :

  • le don contre contrepartie(s) : votre communauté mise sur votre projet en échange de goodies, de services, d’une exclusivité,
  • le crowdlending où des particuliers accordent des prêts aux entreprises,
  • l'équity crowdfunding : des particuliers investissent dans des entreprises en en devenant actionnaires minoritaires.

Prêt d’honneur 

C'est un prêt personnel à taux zéro. Son rôle est de faire effet de levier pour vous faciliter l'accès aux prêts bancaires. Les principaux réseaux en attribuant sont Initiative France, France Active et Réseau Entreprendre.

Emprunt ou crédit bancaire 

Tout créateur d’entreprise peut solliciter un prêt auprès d’un établissement bancaire qui fixe librement le taux et les frais. Il est plus particulièrement destiné à l’investissement matériel (achat d’équipements, bâtiments, logiciels…) mais d’autres besoins immatériels peuvent être pris en compte.
En général, un apport personnel initial de minimum 30 % des besoins durables de l’entreprise est exigé. On distingue les prêts à moyen terme (2 à 7 ans) et les prêts à long terme (jusqu’à 15 ans) et certains établissements proposent des solutions pour les créateurs d’entreprise. Avant de solliciter une banque, il est impératif d’établir un business plan et un plan de financement précis.
En cas d’absence de fonds propres, il est quasiment  impossible de solliciter un crédit auprès d’un établissement bancaire.

Je souhaite développer l'activité de mon entreprise et financer sa croissance
Financer la croissance de son activité
Trueffelpix - Fotolia

Emprunt ou crédit bancaire 

Il peut également être sollicité pour des investissements matériels dans le cadre du développement de votre entreprise, plus rarement pour des investissements immatériels ou du besoin en fonds de roulement.

Aides publiques

Elles sont de moins en moins nombreuses et doivent être considérées comme une « cerise sur le gâteau », en tous les cas elles ne doivent surtout pas sous-tendre à elles seules le projet de développement.

On peut distinguer :

  • les subventions,
  • les prêts à taux zéro et les aides remboursables,
  • les exonérations fiscales et sociales,
  • les crédits d'impôt.

Les CCI ont rassemblé sur un site l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français.

Notre conseil : monter votre projet en fonction des aides est une très mauvaise idée.

Prêts financés par l’Etat (Bpifrance) 

Bpifrance intervient en complément de votre banque par l'octroi de prêts bonifiés ou de contre-garanties. Dans la pratique, c'est votre banque qui contacte Bpifrance.

Notre conseil : attention à la différence entre garantie et contre-garantie. Le plus souvent, Bpifrance propose en fait une contre-garantie qui est la garantie de votre banque, mais pas la vôtre ! Faites-vous bien préciser ce dont il s'agit.

Business Angels 

Ce sont des personnes physiques qui investissent leurs propres fonds dans une entreprise à fort potentiel. Outre des capitaux, ils mettent à disposition de cette entreprise leurs compétences, leur expérience, leur réseau relationnel et une partie de leur temps.
Consultez le site de la fédération des réseaux de business angels

Fonds d’investissement 

Généralistes ou spécialisées, ces sociétés prennent des participations au capital d’entreprises. Le recours à ce capital-investissement peut être une bonne manière de lever un volume important de fonds propres, à condition de faire preuve de taux de croissance prévisionnels extrêmement élevés, d’avoir pu bénéficier d’une bonne traction de la part du marché et, idéalement, d’avoir déjà effectué un pivot du business model de l’entreprise. L’Association française des investisseurs pour la croissance (AFIC) propose un annuaire de ses membres.

 

LE PRÊT D’HONNEUR “CROISSANCE INITIATIVE CCI” DE LA CCI PARIS ÎLE-DE-FRANCE

Les conseillers de la CCI Paris Île-de-France ont pour mission d’accompagner les entreprises de la région dans leur recherche de financement pour leurs projets de croissance. Pour compléter cet accompagnement en faveur des entrepreneurs, la CCI a lancé en septembre 2015, en partenariat avec la Caisse des Dépôts, Initiative Île-de-France et la Banque Populaire, un programme consistant en un accompagnement et un prêt d’honneur. Ce programme, destiné aux dirigeants d’entreprises en croissance ayant entre 3 et 7 années, a été baptisé “Croissance Initiative CCI”. Le montant du prêt à taux zéro peut aller jusqu’à 75 000 euros et comporte une durée maximale de remboursement de 5 ans.

LES PROGRAMMES EUROPÉENS

Instrument PME : créé dans le cadre d’Horizon 2020 (programme européen pour la recherche et l’innovation), ce dispositif européen est dédié aux PME innovantes présentant une forte ambition de se développer, croître et s’internationaliser, notamment au moyen de partenariats transnationaux. 

LES PLACEMENTS PRIVÉS EN EUROS

Euro PP : les “Euro Private Placement” constituent une technique de financement utile tant pour les entreprises que pour les investisseurs qualifiés. Ces financements directs entre l’entreprise et les investisseurs permettent aux Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI), en particulier, de diversifier leurs sources de financement.

 

Déposer son dossier de financement : les conseils de la CCI Paris Île-de-France
Déposer son dossier de financement
Sergey Nivens/Fotolia

Faites-vous accompagner

La CCI Paris Île-de-France aide les entreprises à construire leur dossier de financement dans le cadre d’un accompagnement à la recherche de financements, à l’issue duquel elle propose aux entreprises de faciliter leur mise en relation avec des partenaires financiers.

Donnez de la visibilité à l’originalité de votre projet

Le principal motif d’abandon d’un dossier en instruction lors d’une levée de fonds est le manque de lisibilité du projet.

Mettez en avant les principaux aspects financiers

C’est un comble : par manque de temps ou de moyens, les entrepreneurs ne pensent pas systématiquement à soigner leur communication financière dans leur plan de financement ! Cette partie doit être de taille au moins égale à la présentation du projet.

Pensez au numérique

Quelle que soit l’activité de l’entreprise, il est important de réfléchir dès le départ à son déploiement numérique (site Web, stratégie e-commerce, applications mobiles…) et de l’intégrer dans son plan de financement.