Constituer le dossier de reprise

Vous avez trouvé l’entreprise ; le cédant vous a donné son accord de principe ; le succès pointe à l’horizon. Avant d’endosser le costume de dirigeant, il vous faut constituer le dossier de reprise. Quel cadre juridique choisir ? Comment réaliser un business plan ? Comment financer ce rachat ?

Les différents types d’achat

Les différents types d’achat

Michael Nivelet/Adobe Stock

Pour  acquérir une entreprise, vous avez principalement 3 possibilités :

  • Le rachat d’actifs ou branche d’actifs : équipements, contrats, stocks, marque
  • Le rachat d’un fonds de commerce 
  • Le rachat de titres : actions ou parts de société

Auxquelles s’ajoutent :

  • La location-gérance pour un fonds de commerce
  • Différentes opérations sur le capital comme la fusion-acquisition

Quelle forme juridique choisir ?

Vous pouvez acheter l’entreprise soit en direct, soit au travers d’une holding mais dans les faits vous  n’aurez pas toujours le choix. Il pourra être conditionné par le cédant, parce que vous avez des associés dans l’opération ou parce que votre mode d’acquisition l’impose (ex : pour un LBO il faut une holding). Dans tous les cas, il faut savoir que le statut juridique aura des conséquences fiscales (Impôt sur le revenu, impôt sur les sociétés, mode de calcul du bénéfice imposable…) et sociales (statut de travailleur indépendant ou de salarié), donc réfléchissez bien.

Les différents statuts sont les suivants : 

  • Entreprise individuelle
  • EURL ou entreprise Unipersonnelle à responsabilité limitée
  • SARL ou Société à Responsabilité Limitée
  • Société par Actions Simplifiée SAS
  • Société Anonyme (SA)
  • SNC ou Société en Nom Collectif

Comment réaliser son business plan ?

Le business plan est, pour vous, le document qui permet de confirmer la viabilité du projet, pour les financeurs c’est l’outil décisionnel dans la validation du prêt. Il doit contenir :

  1. La synthèse du dossier : points forts de votre dossier, les actions que vous allez entreprendre pour encore améliorer les résultats à court et moyen terme.
  2. Votre profil : compétences, connaissances du secteur, apports…
  3. Votre projet : type de rachat, structure juridique, durée du transfert de l’entreprise
  4. La présentation détaillée de l’entreprise (actifs, moyens d’exploitation, personnels…)
  5. L’offre de produits ou services (positionnement, détails des gammes…)
  6. La concurrence actuelle et à venir (nouveaux entrants, ubérisation possible… il ne faut pas masquer les risques)
  7. Votre vision, votre stratégie de développement
  8. Le dossier financier avec la présentation de la situation financière de l’entreprise passée et actuelle (3 derniers bilans, analyse des ratios financiers), le prévisionnel (compte de résultat, d’exploitation) et le montage financier de l’opération d’acquisition.
  9. Un calendrier des étapes de la reprise

Comment financer la reprise d’entreprise ?

Pour monter votre plan de reprise d'entreprise, avant de rechercher des financements il faudra définir le montant de votre apport personnel, avec l’aide éventuelle de la famille et des amis. Cela démontrera à la fois votre degré d’implication et votre crédibilité. Pensez qu’à cette occasion,  vous pouvez débloquer de manière anticipée vos PEA (Plans d’épargne en actions), LEE (Livret d’épargne entreprise) ou  PEL (Plan d’épargne logement).

  • Les financements :
    • Le prêt d’honneur attribué par des réseaux d’accompagnement comme le réseau Entreprendre
    • Les fonds de capital-investissement, les Business Angels qui peuvent prendre des participations notamment dans des opérations tels les LBO.
    • Les banques, pensez éventuellement à faire appel à un courtier en crédit pour obtenir la meilleure offre.
    • BPI France qui propose 4 types différents de prêt/investissement
    • Des plateformes de crowdfunding
    • Des prêts dédiés à des cibles spécifiques : les femmes, les personnes handicapées,
  • Les aides à la reprise :
    • Régionales : le dispositif NACRE - Nouvel accompagnement pour la création - reprise d’entreprise
    • Nationales : ACCRE - Aide au chômeur créant ou reprenant une entreprise et ARCE –Aide à la Reprise ou à la création d’entreprise

Nos services d’aide à la reprise :