L’Île-de-France, première région touristique française

Dépenses et emplois générés par les touristes en Île-de-France
Document co-écrit par Jean-Marie NAYS, CCI Paris Ile-de-France, Aurélian CATANA, CRT Paris Ile-de-France ; Céline CALVIER, Cyrille GODONOU, Lynda PICHARD, Philippe POTTIER, Insee Ile-de-France
20 - Insee Analyses Ile-de-France
Juin 2015
De par la richesse de son patrimoine culturel et sa position de premier plan pour le tourisme d’affaires, l’Île-de-France capte plus du quart de la consommation touristique en France, soit 39 milliards d’euros et représente 395 000 emplois. Les retombées économiques du tourisme profitent plus particulièrement aux activités de transport aérien, aux agences de voyage, à l’hôtellerie et au secteur de la restauration.

Plus du quart des dépenses des touristes en France bénéficie à l’Ile-de-France

La consommation touristique en Île-de-France* est estimée à 38,8 milliards d’euros, soit 27 % de la consommation touristique nationale, loin devant les régions Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) (13 %) et Rhône-Alpes (12 %). Particulièrement dynamique en Île-de-France, la consommation touristique a augmenté de 21 % entre 2005 et 2011 contre 17 % pour l’ensemble de la France.

Les retombées économiques du tourisme profitent plus particulièrement aux activités de transport aérien, aux agences de voyage, à l’hôtellerie et au secteur de la restauration.

Trois emplois touristiques franciliens sur dix en Ile-de-France

En Île-de-France, les emplois touristiques sont estimés à 395 000**, soit 30 % des emplois touristiques nationaux. Parmi eux, les deux tiers, soit 261 500 emplois, sont directement liés à la présence de touristes dans la région. Parmi ces derniers, six sur dix sont des emplois dans la restauration et l’hébergement.

Les autres emplois (133 500) sont rattachés à des activités touristiques implantées dans la région mais qui ne sont pas toujours liées au tourisme local : il s’agit essentiellement des services des agences de voyage ou des entreprises de transports de voyageurs pour lesquels il n’est pas toujours possible de localiser précisément les touristes qui les utilisent.

L’Ile-de-France est en tête du classement des régions françaises (y compris dans la nouvelle carte des régions) par le nombre d’emplois touristiques, loin devant Rhône-Alpes (119 000 emplois) et PACA (116 000 emplois). La région francilienne concentre ainsi 27 % de l’emploi touristique de France métropolitaine, soit une proportion légèrement supérieure à celle de l’emploi total (25 %). De plus, six emplois touristiques sur dix sont générés par la restauration et l’hébergement.

Nos partenaires :

 

* selon la régionalisation du Compte satellite du tourisme
**méthode d’estimation de l’emploi touristique

Vu dans la presse
La Semaine De L'île De France - 21/07/2015

L'Ile-de-France 1ère région tourisque française