Le 28 février 2019

L’avènement de l’économie servicielle : comment s’en saisir ?

Aujourd’hui, avec les technologies numériques, des services peuvent être produits, vendus et consommés par tous les secteurs. De nombreuses entreprises ont déjà pris ce virage serviciel qui correspond aux attentes des clients. Mais la transformation des business models des entreprises pour servir utilement le client n’est pas un long fleuve tranquille. Un aggiornamento s’impose à l’économie et aux entreprises françaises pour s’adapter à ce nouveau monde.

Rapporteur : Philippe GOETZMANN

À l’appui de ce constat, la CCI Paris Ile-de-France suggère un ensemble de propositions prospectives pour inviter tous les acteurs à observer cette transformation d’un œil différent et à se mobiliser pour ne pas manquer ce rendez-vous :

  • Éduquer à ce nouveau modèle 
  • (Re)penser la compétitivité française dans un monde serviciel 
  • Élaborer les politiques publiques en adéquation avec ce basculement 
     

Philippe Goetzmann, Elu de la CCI Paris Ile-de-France
présente l'étude sur l’économie servicielle

Groupe de travail sous la présidence de Jean-Claude KARPELES
Muriel BARNÉOUD, Marcel BÉNEZET, Jean-Luc BÉRARD,  Gilles de COLOMBEL, Jérôme FRANTZ, Philippe GOETZMANN, Jean-Charles HERRENSCHMIDT, Michel LAURENT, Bernard MICHEL, Patrice PUYPEROUX, Jean-Michel TASSE,  Michel VALACHE
Pilotage du Groupe : Corinne VADCAR

Les technologies numériques changent aujourd'hui la manière de produire, vendre et consommer les services. Cette mutation est de mieux en mieux comprise des entreprises françaises. Mais, pour diverses raisons qu'un Groupe de travail de la CCIR a analysées, elles fonctionnent encore largement sur le modèle de l’économie pré-servicielle : leur business model reste, en grande part, centré sur le produit ou n'est pas encore suffisamment défini à partir du client et de ses usages. C'est ce défi de la transformation servicielle qu'il leur faut relever.