Quel dynamisme et quelle résilience des entreprises en Île-de-France ?

auteur  Yves BURFIN
Claudine ALEXANDRE-CASELLI (OCED), Franck PAQUOTTE (Ellisphere)
Octobre 2016
L’OCED et le CROCIS, deux observatoires de la CCI Paris Ile-de-France, ont réuni leur expertise pour réaliser conjointement avec Ellisphere, une étude sur la dynamique entrepreneuriale en Île-de-France, de la création à la disparition de l’entreprise. C’est une première.
Il s’est agi d’analyser des moments particuliers de la vie des entreprises, au cours desquels celles-ci sont soumises à de fortes turbulences : la création, la survenue de difficultés nécessitant l’ouverture d’une procédure collective et la survie de l’entreprise après celle-ci. 
 
Le premier temps consacré, à la création, s’est attaché à en retracer les grandes évolutions, à décrire quelques caractéristiques importantes des entreprises nouvelles et à déterminer le profil des porteurs de projets et leur environnement (1ère partie). Pour le deuxième temps, il est apparu nécessaire de suivre les entreprises qui sont confrontées à des difficultés mettant en jeu leur capacité à perdurer. Là encore, au-delà des évolutions, le profil des entreprises a été dressé notamment au regard de la procédure collective retenue (2ème partie). Enfin, le troisième temps porte sur la capacité des entreprises à franchir le cap des difficultés, autrement dit sur leur  taux de survie. Si celui-ci varie en fonction des caractéristiques des entités, le choix de solliciter l’ouverture d’une procédure en amont des difficultés, comme en sauvegarde, ou plus tardivement, comme en redressement judiciaire, n’est pas indifférent (3ème partie).