Les biotechnologies industrielles en Ile-de-France : les biotechnologies médicales

Denis DESCHAMPS
28
Juin 2001
Une publication
du CROCIS
4 pages
Le marché des biotechnologies médicales n’a cessé de se développer dans la région depuis 1990. Devenue l’une des grandes portes d’entrée commerciales européennes dans ce domaine, l’Île-de-France est au cœur d’un enjeu industriel de premier plan. Comment affronte-t-elle aujourd’hui les évolutions de ce marché ?

Une industrie récente et de haute technologie

Faisant partie de l’un des plus grands marchés mondiaux en matière de technologies industrielles à haute valeur ajoutée, les biotechnologies médicales sont, à elles seules, avec 30 milliards d’euros de volume d’affaires (soit 10 % du marché mondial des nouveaux produits issus des industries pharmaceutiques et de la chimie fine) le domaine économique où les expansions ont été les plus spectaculaires depuis ces 15 dernières années -à côté de l’industrie des logiciels- notamment aux Etats-Unis, au Canada et, en Europe, au Royaume-Uni.

Depuis 1997, ces activités affichent des taux de croissance annuels de 9 % aux Etats-Unis et de 6 % en Europe. Pour l’ensemble de l’industrie des soins de santé, les biotechnologies médicales sont ainsi le moteur du développement économique pour les prochaines années, tant en termes technologiques et financiers que de ressources humaines. Fortement concentrées dans certains territoires (Boston, Chicago ou Cambridge, par exemple), elles constituent désormais un enjeu de développement local majeur, en raison notamment de la nécessité de créer des masses critiques (incubateurs, ressources académiques, centres de R&D de groupes, laboratoires pilotes).