Panorama économique, technologique et scientifique de l'Ile-de-France

Vincent REDURON
18
Mai 2006
Après avoir brossé le « Portrait (et avenir) de la région Paris –Ile-de-France (tendances de l’économie régionale) » en 2004 et établi « Un aperçu des dynamiques régionales (une application de la méthode shift – share en Ile-de-France et dans les autres régions françaises) » en 2005, le Centre régional d’observation du commerce, de l’industrie et des services de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris a dressé en 2006 le « Panorama du potentiel économique, technologique et scientifique de l’Ile-de-France », parallèlement à un travail spécifique sur les « Grandes filières d’avenir franciliennes » qui sera publié en juin 2006.

Plus particulièrement axée sur la R&D, cette analyse du potentiel économique francilien a pour objet de mettre en lumière quels secteurs d'activités économiques sont les plus concernés par la dynamique de l'innovation technologique en Ile-de-France.
Dans une optique d'ordre macroéconomique, plusieurs grandeurs économiques (emploi, PIB, ...) ont été retenues et, pour chacune d'elles, le total régional dans différents secteurs d'activités a été observé. Seuls les secteurs nécessairement concernés par la dynamique de l'innovation ont été sélectionnés, soit, au total, 22 secteurs de l'industrie et des services.
Cette approche est sans lien immédiat avec les technologies. En effet, ces dernières sont rarement utilisées dans une seule branche d'activités, étant plutôt par nature transversales. De plus, les nomenclatures statistiques ne sont pas assez précises pour faire apparaître systématiquement le type de technologies utilisées, développées ou créées par les différentes entreprises. Par exemple, au niveau le plus fin, le secteur 292L ("fabrication de matériel pour les industries chimiques") de la NAF700 regroupe les activités de fabrication d'appareils pour la filtration ou l'épuration des liquides, de centrifugeuses… Or, les technologies utilisées par les entreprises de ce secteur sont diverses, et se rapportent même à des domaines technologiques distincts : l'environnement, la chimie, l'énergie, la mécanique...