Grand Paris : les PME doivent avoir toute leur place dans la commande publique

L’Ile-de-France tire l’économie nationale (plus d’un quart du PIB). Elle va bénéficier d’ici à 2030 d’un plan massif d’investissements de la part de différents donneurs d’ordre publics notamment dans le cadre du projet du Grand Paris. Il est donc essentiel que les PME, qui ont un rôle déterminant en matière de création d’emploi, aient un accès facilité aux marchés publics.

La CCI Paris Ile-de-France vient de saisir officiellement les principaux maîtres d'ouvrage publics portant les investissements du Grand Paris dans les secteurs des transports, du logement et de l’aménagement pour que l’importance des lots des marchés publics permette aux PME d'accéder à la commande publique. Il est indispensable que les entreprises concernées dans les secteurs de l’ingénierie, la construction, du bâtiment et travaux publics, des industries ferroviaires, des équipements numériques, de l’énergie, du tourisme, du commerce, etc. puissent, au maximum, participer aux chantiers.

La CCI Paris Ile-de-France souhaite donc que le projet du Grand Paris permette la mise en œuvre d’une politique d’allotissement ambitieuse et innovante des marchés publics.

" Les investissements publics prévus dans le cadre du Grand Paris, liés au réseau de transport ou relatifs à la construction de logements et d’équipements publics, représentent plus de 50 milliards d'euros à l'horizon 2030. Ils vont contribuer à relancer l'économie francilienne et en feront un des moteurs de l'économie nationale. Dans le contexte actuel de croissance atone, ces investissements doivent avoir un effet démultiplicateur en termes de création d’emplois qu’il faut favoriser et accompagner" souligne Pierre-Antoine Gailly, président de la CCI Paris Ile-de-France.

La CCI Paris Ile-de-France, qui vient de rencontrer les principales fédérations professionnelles intéressées, propose un travail conjoint aux maîtres d’ouvrages pour s'engager collectivement dans la mise en œuvre de mesures concrètes qui feront de leurs investissements de véritables leviers de développement des PME.

Le 13/04/2015
Contact