Grand Paris

La CCI Paris Ile-de-France appelle à construire une métropole forte, qui réponde concrètement aux besoins des entreprises.

Le Premier Ministre vient de prendre des décisions concernant les transports, le logement et le développement économique qui visent à concrétiser la réalisation du Grand Paris. 

La CCI Paris-Ile-de-France approuve pleinement l’accélération du calendrier de desserte de pôles moteurs de la région par le Grand Paris Express et CDG Express, ainsi que la mise en place d’outils puissants pour débloquer la construction de logements, notamment à proximité des futures gares. Elle se félicite de la volonté d’agréger l’ensemble des projets lancés et financés (Programmes d’investissements d’avenir, clusters et contrats de développement territorial du Grand Paris, projets de territoires, etc…) et salue l’annonce de la mise en place d’un système de gouvernance économique auquel elle demande à être pleinement associée. Cependant, la Chambre alerte sur des points de vigilance, notamment la pression fiscale sur les entreprises qui ne sauraient supporter les 140 millions d’euros de recettes fiscales complémentaires affectées à la région alors qu’elles contribuent déjà à hauteur de 500 millions d’euros par an au plan de mobilisation et au Grand Paris Express et à 47 % du coût de fonctionnement des transports publics franciliens.

Par ailleurs, la CCI Paris Ile-de-France craint la construction d’une métropole de compromis qui ne réponde pas aux attentes des entreprises. Le périmètre géographique de la métropole, fixé par la loi, ne prend pas en compte la réalité économique du Grand Paris, puisque Roissy, les villes nouvelles, le plateau de Saclay sont actuellement exclus. La CCI Paris Ile-de-France rappelle qu’elle plaide en faveur d’une métropole sur le périmètre de la région, échelle de dimension internationale.

La strate supplémentaire que constituera la création de l‘EPCI métropole du Grand Paris risque de pénaliser l’efficacité et la cohérence de l’action publique. « Comment développer ainsi une stratégie métropolitaine de logement sans maîtriser l’offre régionale de transports ? » interroge Pierre-Antoine Gailly, président de la CCI Paris Ile-de-France. « Comment imaginer l’exercice partagé de compétences structurantes qui risquent d’être concurrentes ? »

La métropole, fractionnée dans son organisation, ne rendra pas l’action publique plus efficace et ne permettra pas d’aboutir à un développement harmonieux de tous les territoires, les délais d’exécution étant rallongés et les ressources partagées. La CCI Paris Ile-de-France regrette que le scénario voté le 8 octobre par les élus de la mission de préfiguration du Grand Paris ne réponde pas aux attentes des entreprises et ne soit pas en phase avec l’ambition affichée par le gouvernement pour les volets transports, logement et développement économique du Grand Paris, ainsi qu’avec le soutien apporté à la candidature de la France pour l’accueil de l’Expo 2025 sur le territoire du Grand Paris. La métropole doit être forte, efficace et lisible pour conforter l’attractivité de la région capitale vis-à-vis des investisseurs internationaux.

Le 15/10/2014
Contact