La CCI Paris regrette l’arrêt du chantier de la Samaritaine

A la suite de la décision de la Cour administrative d’appel de Paris du 5 janvier dernier, la CCI Paris regrette vivement que le chantier de rénovation de la Samaritaine soit à nouveau arrêté. Cette décision retarde ce projet important qui comprend un hôtel de luxe, des logements sociaux, une crèche, des bureaux et des commerces, soit un investissement de 450 millions d’euros avec, à la clé, plus de 2.000 emplois.

« La rénovation de ce grand magasin représente une belle opportunité et un facteur de dynamisme dans ce quartier qui a été pénalisé par la fermeture, voici 10 ans, de cette enseigne emblématique de Paris» souligne Philippe Solignac, président de la CCI Paris.

L'avenir économique de Paris passera par la réalisation de grands projets architecturaux  tels que celui-ci, approuvé par les plus hautes instances de la Ville, pour renforcer son attractivité.

« Il est important que les acteurs économiques, désireux de soutenir l’activité, soient encouragés : c’est dans l’intérêt de la capitale, des salariés qui y travaillent comme de ses habitants » insiste Philippe Solignac. 

Le 19/01/2015
Contact