La filière agroalimentaire en Ile-de-France - Une filière en mutation et au fort potentiel

Vincent REDURON
95
Décembre 2006
Une publication
du CROCIS
La concurrence renforcée provenant d’autres États membres ou de pays extracommunautaires et les exigences accrues des consommateurs ont réduit, ces dernières années, les marges de manoeuvre des entreprises agroalimentaires françaises. Dans ce contexte, comment se positionne aujourd’hui la filière agroalimentaire francilienne ? Comment évoluent ses différents secteurs ? Observe-t-on des mutations de fond ?

L'Île-de-France, premier employeur de la filière agroalimentaire en France avec plus de 440 000 salariés répartis dans 75 000 établissements (soit 20 % des emplois salariés de la filière en France), l'Ile-de-France se positionne comme un territoire incontournable pour l'ensemble des acteurs de la filière agroalimentaire.
Cette dernière se compose de secteurs très disparates. Le poids de l'Ile-de-France dans l'emploi salarié national est de 33% pour la restauration hors foyer, respectivement 23% et 17% pour les secteurs de commerce de détail spécialisé et non spécialisé sur l'alimentaire, 20% pour le commerce de gros alimentaire et 10% pour l'industrie agroalimentaire.