Vieillissement des consommateurs : quelles perspectives pour les entreprises d'ici 2030 ?

auteur  Jean-Gilles Cahn
12
Avril 2010
D’ici 2030, la population des « seniors » va tant augmenter que, malgré une érosion relative des retraites, leur poids dans la consommation totale devrait lui aussi croître sensiblement. Pour les entreprises, cela pourrait ouvrir de nouveaux marchés… bien au-delà des seules personnes âgées. Quel sera l'impact du vieillissement de la population sur la consommation des ménages dans les vingt prochaines années ? Quelques pistes.


Allongement permanent de la durée de vie, franchissement des 60 ans par la vague des Baby-boomers… Quel sera l'impact du vieillissement de la population sur la consommation des ménages dans les vingt prochaines années ? Peu de réponses à cette question malgré le caractère inéluctable du phénomène et l'ampleur des enjeux pour les entreprises.

Pour les économistes, le vieillissement de la population apparaît comme défavorable, en ce qui concerne la population active et la production, et même problématique s'agissant du financement de la couverture sociale.  Quant à l'impact sur la consommation, (et par ricochets à la production) il suscite un consensus mou sur l'effet dépressif de la sous-consommation des personnes âgées.

C'est cette vision que la présente étude interroge. Elle le fait en s'appuyant sur des réflexions récentes, encore minoritaires, sur le rôle stimulant que le vieillissement des consommateurs pourrait avoir sur l'offre des entreprises. Ces travaux analysent les différentes manières possibles de concevoir  produits et services répondant à la demande des personnes âgées et ouvrent

 des perspectives plus optimistes : Et si la montée du pouvoir économique des seniors incitait les entreprises à renouveler leur offre, se créant ainsi de véritables avantages comparatifs… tout en favorisant un meilleur "vivre ensemble" ?

Consultez le sommaire détaillé

Contact