Au-delà de la crise, les crises ?

3
Janvier 2009
La crise financière et économique actuelle n’est probablement que la partie émergée de l’iceberg. Nos économies, nos entreprises et nos sociétés sont, en effet, confrontées à une fin de cycle, à une phase de transition entre deux mondes.


Cela explique pourquoi il est important de prêter attention à toutes les lignes de fracture ou de rupture que l’on peut, le cas échéant, observer au sein de l’entreprise, dans les relations entre les managers et les actionnaires, dans la gestion des ressources humaines, dans les modes de gouvernance et, plus généralement, au sein des économies, dans les modèles comptables, financiers ou sociétaux ou dans les échanges commerciaux et culturels qui ont abouti au monde d’aujourd’hui.

Mais comme le soulignent plusieurs auteurs de ces Cahiers, cette fin de monde est aussi l’occasion de redonner du sens à un ensemble d’actions et de redéfinir de nouveaux modèles selon d’autres objectifs et d’autres normes, de prendre « des chemins inconnus aboutissant à de nouvelles renaissances ».

En étant au cœur de ces évolutions, l’entreprise peut jouer un rôle majeur dans cette sortie de crise multiple.

  • Consultez la Revue des livres des Cahiers de Friedland « Au-delà de la crise, les crises ? » (PDF - 231 ko)
Contact
à télécharger