Dépendances et interdépendances

2
Juillet 2008
Si la crise financière et économique actuelle illustre – avec on ne peut plus de réalisme – les nouvelles dépendances et interdépendances de notre monde, les auteurs de ce numéro 2 des Cahiers de Friedland abordent cette problématique sous des angles très divers.

 

Ils nous rappellent notamment que, dans la sphère de l’économie et de la finance, l’ouverture et l’interdépendance sont l’une des sources essentielles de la croissance pour les entreprises et pour les États ; elles sont des chances à préserver, car elles sont loin d’être irréversibles.

D’autres soulignent que si les États et les sociétés évoluent de plus en plus selon un schéma d’interdépendance, d’autres tendances favorables sont à l’œuvre comme un certain décentrage du monde ou encore une plus grande diversité culturelle.

Du reste, pour échanger dans un contexte d’intérêt mutuel, la dépendance ou l’interdépendance n’est qu’un modeste prix à payer par rapport au bénéfice engendré par ce type de relations.

Sommaire

Revue des livres

  • Consultez la Revue des livres des Cahiers de Friedland « Dépendances et interdépendances » (PDF - 237 ko)
Contact
à télécharger