Le 02 mai 2016

Enquête publique sur la modernisation de la ligne de fret ferroviaire Serqueux-Gisors

Avis favorable de la CCI Paris Ile-de-France
La CCI Paris Ile-de-France soutient le projet de modernisation de la ligne Serqueux-Gisors car il permet de créer un corridor européen entre l’axe Seine et l’axe rhénan. Ce projet est déterminant pour le développement de la logistique et le maintien du fret ferroviaire dans la vallée de Seine. La modernisation de cette ligne permettra de créer un itinéraire alternatif aussi compétitif et performant que l’itinéraire historique par Mantes et d’offrir aux entreprises franciliennes un service fiable toute l’année.
 
 

Téléchargements :

 

 

La CCI Paris Île-de-France soutient pleinement le projet de modernisation de la ligne de fret ferroviaire Serqueux-Gisors car il s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre globale du projet d’Axe Seine. Cette infrastructure représente en effet une opportunité économique majeure pour l’Île-de-France, pour la Normandie et pour l’ensemble du pays. En tant que représentante des intérêts des entreprises, elle salue l’engagement de cette nouvelle procédure d’enquête publique qui ouvre une réelle perspective de réalisation.

Carte de situation du projet de modernisation de la ligne entre Serqueux et GisorsLa modernisation de cette ligne participe à la construction d’un système logistique moderne intégrant fluvial, ferré et routier. Elle donnera un avantage à toutes les entreprises de la Vallée de Seine qui ont besoin d’une logistique optimisée pour assurer leur approvisionnement et répondre rapidement aux besoins de leurs clients partout dans le monde. Ce système amélioré participera au développement des filières d’excellence régionales dans les domaines de l’activité portuaire, des transports et de la logistique. Il renforcera les avantages compétitifs des ports français par rapport à ceux du Nord de l’Europe.

La modernisation de cette ligne participe au développement du maillage de fret francilien. Indispensable pour assurer une continuité de service ferroviaire sur l’Axe Seine, elle permettra d’offrir aux chargeurs un service fiable toute l’année, y compris pendant les travaux de maintenance et de réalisation des infrastructures du RER E sur l’itinéraire historique « le Havre-Valenton par Mantes ». Solution de transport massifié alternative à la route, elle contribuera à la décongestion du trafic dans la vallée de Seine et participe à l’amélioration de la qualité de l’air puisqu’elle favorisera le report modal.

La CCI Paris Île-de-France formule un avis favorable au projet de modernisation de la ligne Serqueux-Gisors, assorti de plusieurs demandes :

1 — Raccorder la vallée de la Seine aux autres corridors européens

Afin d’inscrire la Vallée de Seine dans les grands flux logistiques, la ligne Serqueux-Gisors doit être connectée aux autres corridors européens. Ainsi, le raccordement de la ligne à la grande ceinture francilienne doit être maintenu, les plateformes multimodales et haltes ferroviaires développées en Île-de-France pour assurer les interconnexions est-ouest, entre le Havre et Manheim.

2 — Offrir un service de qualité aux chargeurs

Par ailleurs, l’axe ferré le Havre-Paris par Gisors sera un itinéraire compétitif pour les entreprises uniquement si le développement de l’accessibilité des chargeurs à la ligne de fret ferroviaire est facilité en maintenant les installations terminales embranchées, en garantissant la disponibilité des sillons, grâce à la mise en place d’opérateurs ferroviaires de proximité et en simplifiant les procédures d’accès au fret.

3 — Assurer un traitement exemplaire des nuisances sonores après la mise en service de la ligne

La CCI Paris Île-de-France demande également au maître d’ouvrage d’assurer un traitement exemplaire des nuisances sonores après la mise en service de la ligne car l’itinéraire le Havre-Paris par Gisors traverse des territoires densément peuplés entre Conflans Sainte-Honorine et Argenteuil. L’aménagement de protections acoustiques, la limitation de l’usage du matériel roulant bruyant, ou encore la réduction de la vitesse des trains dans les zones denses d’habitations sont des solutions qui pourraient limiter l’impact sur le cadre de vie du développement du fret ferroviaire sur l’ensemble de l’itinéraire, y compris en Île-de-France.

4 – Sécuriser le calendrier et le financement

Pour la CCI Paris-Ile-de-France, il est impératif de respecter les délais de réalisation de ce projet car il conditionne le développement du fret ferroviaire de la vallée de Seine et l’accès de l’Ile-de-France au Port du Havre pour ses approvisionnements et exportations dès 2019.

La sécurisation complète du financement doit être assurée afin que les entreprises puissent anticiper et tirer parti des opportunités que l’itinéraire le Havre-Paris par Gisors offrira (projets d’aménagement, immobilier logistique…) après la modernisation de cette ligne. Les investisseurs ne pourront pas s’engager sans une réelle visibilité et un financement sécurisé.

Pour en savoir plus :

Contact