Le 30 janvier 2014

Grand Stade de Rugby : un enjeu d’attractivité internationale et de développement économique du Grand Paris

Pour la CCI Paris Ile-de-France, la construction du Grand Stade de Rugby participera à la dynamique économique, au rayonnement et à l’attractivité de la région capitale. Potentiellement générateur de fortes retombées économiques, son articulation doit être approfondie avec les projets existants : équipements sportifs, bureaux, commerces, tourisme, événementiel, accessibilité au stade...

Le Grand Stade de Rugby, un projet d’envergure pour le Grand Paris

Equipement d’envergure à vocation internationale, le Grand Stade de Rugby renforcera la position de l’Ile-de-France comme leader, en termes d’accueil de grands événements sportifs et culturels.

Dans la perspective des candidatures de la France pour l’accueil de la coupe du monde de rugby en 2023, et de Paris pour les JO en 2024, la construction du Grand Stade doit contribuer à renouveler l’image à l’international de Paris et de la France.

Véritable opportunité de développement économique pour l’Essonne et le sud francilien, le Grand Stade équilibrera et renforcera le tissu d’équipements sportifs pour aboutir à une offre régionale articulée, cohérente et compétitive. Cependant, l’impact économique au plan régional de ce projet doit être approfondi.

Le Grand Stade : 3 enjeux économiques pour la CCI Paris Ile-de-France

Pour la CCI Paris Ile-de-France, le Grand Stade de Rugby représente :

1. un enjeu d’attractivité internationale et de rayonnement pour la région capitale

Cet équipement d’envergure permettra d’accueillir de grands événements sportifs et culturels internationaux et contribuera à rattraper le retard accumulé vis-à-vis des autres pays. En effet, alors que le Grand Londres compte 4 stades récents de plus de 60 000 places, l’Ile-de-France ne dispose que d’un seul équipement majeur : le Stade de France (81 000 places).
2. un équipement sportif structurant complétant l’offre existante

Dans la continuité des projets métropolitains de construction et de rénovation, et en lien avec la dynamique de croissance du rugby en France, ce stade complète l’offre d’équipements sportifs de la métropole. Avec ses caractéristiques multifonctionnelles, il dotera le sud francilien d’un stade à usage mixte d’envergure.

Cependant, il convient d’être vigilant, à court terme, sur son articulation avec les autres équipements. Des analyses d’impacts économiques doivent être réalisées afin de préciser la valeur ajoutée de cet équipement à l’échelle régionale.

3. une opportunité de développement économique pour l’Essonne et le sud francilien

Le Grand Stade doit également jouer un rôle de catalyseur, créateur d’emplois et conforter le sud francilien comme un des pôles de développement économique du Grand Paris. Il favorisera l’émergence d’un cluster à l’échelle du Grand Paris et de l’Ile-de-France structurant la « filière sport».

Sur le plan immobilier, le volume et la ventilation fonctionnelle des surfaces des commerces et des bureaux doivent être affinés pour éviter un risque de suroffre en Ile-de-France.

Enfin, un équipement de cette envergure nécessite une desserte en transports adaptée aux multiples besoins des usagers et des entreprises du territoire. Il est indispensable que les délais de livraison des projets de transports en commun soient respectés et que la mise en œuvre des projets inscrits aux schémas directeurs soient accélérés (notamment pour les RER C et D).

Téléchargements :

Contact
à télécharger