Le 04 novembre 2010

Le tourisme, une filière stratégique pour l'économie francilienne

Paris Ile-de-France est la première destination touristique au monde, que ce soit pour le tourisme d’affaires ou d’agrément. Cette activité touristique, en croissance continue depuis plusieurs décennies et pourvoyeuse d’emplois non délocalisables, constitue un atout majeur pour le développement économique, le rayonnement international et l’attractivité de la région. La CCIP formule quinze propositions d’actions dont les entreprises, les décideurs politiques et globalement les acteurs publics et privés de la filière pourront se saisir.
rapporteur expert

Téléchargements : 

 


L’Ile-de-France, et en son cœur Paris, est la première destination touristique au monde, que ce soit pour le tourisme d’affaire ou d’agrément. Cette activité touristique, en croissance continue depuis plusieurs décennies et pourvoyeuse d’emplois non-délocalisables, constitue un atout majeur pour le développement économique, le rayonnement international et l’attractivité de la région. Par sa dimension transversale, elle concerne de nombreux acteurs économiques largement au-delà du seul secteur habituellement identifié comme touristique.
Toutefois, si le leadership international de l’Ile-de-France du point de vue du nombre de touristes est indéniable, un certain nombre de faiblesses structurelles propres à la destination fragilise son attractivité. Le principal objectif de la CCIP est d’alerter les pouvoirs publics et les acteurs du tourisme sur la nécessité de prendre en compte les mutations majeures que va connaître le tourisme mondial et d’anticiper ses prévisions de forte croissance à horizon 2020 – estimées pour l’Ile-de-France à environ 10 millions de touristes annuels supplémentaires – pour faire de l’activité touristique un véritable levier de développement économique à la hauteur des enjeux d’une ville monde.
Pour cela, il est nécessaire de privilégier une approche filière réunissant tous les acteurs faisant « chaîne de valeur » commune dans le domaine touristique et d’inscrire la réflexion sur la destination Paris Ile-de-France dans une approche résolument métropolitaine.

La CCIP formule quinze propositions d’actions regroupées en trois axes, intégrant une double approche « filière » et « métropolitaine » et visant à contribuer à l’élaboration de la stratégie régionale sur le développement du tourisme :

  • Axe 1 - Se doter d’une gouvernance à l’échelle de la métropole parisienne, clé de la réussite d’une stratégie de développement touristique, associant les acteurs privés et publics, afin de créer notamment une politique de marque unique, concertée et partagée par tous.
  • Axe 2 - Garantir l’attractivité de la destination Paris Ile-de-France dans un contexte de concurrence accrue en améliorant significativement la qualité de l’accueil, la mobilité des touristes et l’hébergement, et en misant sur une offre innovante pour fidéliser les touristes.
  • Axe 3 - Accompagner les entreprises de la filière dans les mutations du tourisme afin qu’elles puissent intégrer les nouvelles caractéristiques de la demande touristique (nouvelles clientèles, effet de taille, personnalisation…) et ses conséquences sur l’avenir des métiers.

Sur ce sujet, consultez également la communication de Messieurs Bernard Irion et Didier Kling du 24 janvier 2008 "Quelle ambition pour l’économie parisienne ? Propositions de la CCIP pour une stratégie de développement économique de Paris"
 

La presse en parle

  • La CCI de Paris se penche sur le secteur touristique, Commerce international, décembre 2010
  • Interview de Philippe Demonchy, 18 novembre 2010, TourMag.com
  • La CCIP a rendu publiques ses propositions, La Correspondance économique, 9 novembre 2010
  • La desserte du Parc des Expositions comme priorité, 20 minutes, 9 novembre 2010

Communiqué de presse