Les échanges extérieurs franciliens restent dynamiques en 2006

Aurélie TERLIER-DEUDON
Février 2008
Une publication
du CROCIS
L'économie mondiale a cru encore à un rythme élevé sur l'ensemble de l'année 2006, portée par une activité toujours soutenue aux Etats-Unis et en Asie. Cet environnement favorable a continué d’avoir des répercussions favorables dans les pays de l'Union européenne, dont la France.

La croissance des échanges mondiaux s’est répercutée sur la région Ile-de-France en 2006. Si la progression des importations a été significative (+ 7,6 %), celle des exportations est dissimulée par une correction importante apportée, sur l’année 2006, à l’évaluation des produits de la construction automobile dans les exportations régionales(1). Conséquence de cette correction : le déficit commercial francilien s’est encore dégradé et a atteint près de 45 milliards d'euros fin 2006.