Des résultats toujours décevants pour l'économie francilienne

1er trimestre 2014
Juin 2014
8 pages
Les quelques signes d’amélioration de l’économie francilienne apparus en fin d’année dernière laissaient beaucoup d’espoir pour 2014. Ceux-ci n’ont certes pas été remis en cause mais le premier trimestre 2014 aura malgré tout été décevant.

Plus que jamais, les évolutions sont extrêmement hésitantes dans tous les secteurs d’activité de l’économie régionale. L’activité industrielle résume d’ailleurs assez bien le climat actuel : stabilité et attentisme. Dans ce contexte, contrairement à ce qui est observé au niveau national, le nombre de défaillances d’entreprises reste contenu en Ile-de-France mais il suit toutefois une tendance légèrement haussière.

Surtout, malgré la tendance favorable suivie par l’emploi salarié, l’interruption tant attendue de l’augmentation du nombre de demandeurs d’emploi franciliens – même ralentie – n’est toujours pas à l’ordre du jour et le taux de chômage - même stabilisé - reste à un niveau élevé (8,6 %).