Industrie francilienne : des emplois plus qualifiés et moins industriels

auteur  Yves BURFIN
Laure OMONT, Isabelle MACHADO DA LUZ - INSEE
378
Décembre 2011
En 10 ans, entre 1999 et 2008, l’industrie francilienne a perdu 100 000 emplois. L’industrie connaît de fortes mutations.

Les métiers industriels sont de moins en moins représentés au profit des métiers du tertiaire, ceux liés aux études et à la recherche notamment.
Les niveaux de qualification ont progressé significativement entre 1999 et 2008. Le tissu industriel francilien est caractérisé par une industrie de pointe, où se développent les métiers non industriels à fortes compétences et une industrie plus traditionnelle et vieillissante où les métiers d’ouvriers prédominent.

Au 1er janvier 2008, selon le recensement de la population, l’industrie francilienne totalise 435 100 emplois, soit 13 % des effectifs industriels de la métropole et 8 % de l’emploi régional. L’Ile-de-France reste
la première région industrielle française, juste devant la région Rhône-Alpes.