Un enseignement d’excellence

Nouveaux métiers, nouveaux défis… nos écoles accompagnent jeunes et adultes dans la construction de leur parcours professionnel en formation initiale (en temps plein comme en apprentissage) mais aussi en formation continue. Elles dispensent un enseignement d’excellence, fondé sur des méthodes pédagogiques performantes et innovantes, pour répondre aux besoins des entreprises, de l’économie et de l’emploi.

Quels que soient vos enjeux et vos projets, nos 15 écoles et leurs quelque 500 formations du CAP au Doctorat, vous aideront à monter en compétences !

Chaque année, plus de 35 500 étudiants, dont 15 500 apprentis, et plus de 30 000 adultes en formation continue, nous font confiance en se formant au sein de nos écoles.

Reconnues en France et à l’international pour la qualité de leurs enseignements et leur adaptation à la réalité de l’entreprise, nos écoles sont bien plus que des lieux de formation. Elles développent chez les jeunes la fibre entrepreneuriale, le goût de l’innovation, la créativité, la prise d’initiatives et l’ouverture sur le monde.

En proposant de nouvelles approches pédagogiques tournées vers le numérique, en associant étroitement les entreprises au développement de nouveaux cursus, en adaptant en permanence leurs programmes et de leurs équipement aux réalités professionnelles, en jetant des passerelles entre le monde de l’entreprise et l’enseignement et la recherche, nos écoles proposent une autre façon de préparer l’avenir.

Résultat ? La quasi-totalité de nos jeunes diplômés décrochent leur premier emploi en quelques mois seulement.

Former les jeunes qui participeront, demain, à la réussite des entreprises

Nos écoles s’engagent à offrir une éducation et une formation répondant aux attentes des professionnels avec un double objectif : assurer l’employabilité des étudiants et favoriser le développement des entreprises.

  • Révéler les talents,
  • Donner envie d’oser,
  • Connecter au réel,
  • Développer le sens de la responsabilité,
  • S’ouvrir à tous les mondes,
  • Cultiver l’enthousiasme,

tels sont les 6 engagements éducatifs des écoles de la CCI Paris Ile-de-France.

Le talent individuel, quel qu’il soit, est toujours au centre de nos préoccupations pédagogiques. Nous considérons que la formation est un tremplin qui doit permettre aux jeunes de réussir leur vie professionnelle. Nos programmes sont donc toujours construits en tenant compte des besoins des entreprises. Et nous cultivons chez nos jeunes l’envie d’innover et d’anticiper pour leur permettre de s’adapter à un monde en mouvement.

Offrir aux jeunes une insertion professionnelle réussie

Avec une expérience de deux siècles dans l’enseignement, l’action éducative de la CCI Paris Ile-de-France présente des caractéristiques et s’appuie sur des valeurs qui en font sa force et sa légitimité :

  • former des hommes et des femmes lucides, engagés et responsables,
  • former pour, avec et dans l’entreprise,
  • dans un souci constant d’innovation et d’adaptation,
  • pour une insertion professionnelle réussie,
  • et une professionnalisation durable.

L’orientation professionnelle est également au cœur de notre engagement éducatif afin que chaque jeune, mais aussi tous les adultes en reconversion, puissent trouver leur voie et s’épanouir dans un métier en adéquation avec leurs talents et leurs aspirations.

  • N’hésitez pas à consulter notre site Chacun sa voie pour construire votre projet professionnel.

Au-delà de leur engagement en faveur de la formation et de l’épanouissement des apprenants, nos écoles sont tout à la fois au service de l’emploi, des entreprises et de l’économie, des territoires et de leur attractivité. Elles garantissent ainsi à leurs diplômés une insertion professionnelle rapide et réussie avec

  • un taux de réussite aux examens de 92,4 % (septembre 2019)
  • un taux d’insertion professionnelle à 7 mois de 88 % (enquête mars 2020).

Mettre nos étudiants en situation réelle

Fondé sur l’alternance de phases en entreprise et de phases plus théoriques à l’école, la formation en apprentissage place les apprenants dans des conditions réelles lorsqu’ils sont en entreprise. Mais nos écoles mettent également tout en œuvre pour les former au sein d’un environnement le plus proche possible de la réalité en mettant à leur disposition les équipements et le matériel utilisés par les professionnels. Ce qui facilite d’autant plus leur insertion professionnelle.

Dans un tout autre domaine, la méthode des cas, fondée sur l’analyse de vraies situations d’entreprise, place les étudiants en management et gestion dans des conditions réelles. Véritable entraînement à la décision pour les futurs managers ou cadres en activité, c’est la pédagogie dominante dans nos Business Schools (HEC Paris, ESSEC Business School, ESCP Business School).

Nos étudiants travaillent ainsi sur des situations réelles d'affaires pour se former aux problématiques des entreprises actuelles. Pour résoudre un cas, ils sont amenés à prendre des décisions et à les argumenter, comme s’ils travaillaient en entreprise.

Accompagner nos étudiants-créateurs d’entreprise au sein de nos incubateurs

Structures d’appui à la création d’entreprise, nos incubateurs ont pour objectif de transformer les idées innovantes des porteurs de projet en entreprises. En soutenant et en accompagnant les étudiants et diplômés de nos écoles dans la mise au point de leur projet et la recherche d’investisseurs et de clients, ils jouent un rôle essentiel dans la maturation de chaque projet.

Nos incubateurs accompagnent 200 projets chaque année et sensibilisent des milliers d’étudiants et d’entrepreneurs de tous âges à l’entrepreneuriat. Ils forment ainsi un véritable écosystème favorable à l’émergence et au développement de startups.

Présents en amont de la création et au cours de la vie des jeunes entreprises, nos incubateurs mettent à disposition des porteurs de projet une multitude de services leur permettant de se lancer dans les meilleures conditions.

Innover pour la pédagogie de demain

La CCI Paris Ile-de-France investit dans l’innovation et la recherche pédagogiques pour faire évoluer les manières d’apprendre et de transmettre les savoirs.

L’innovation pédagogique naît de la nécessité de résoudre des problèmes sur le terrain et consiste à faire évoluer les pratiques pour inventer l’école de demain. Elle porte à la fois sur les contenus enseignés et sur les méthodes.

Elle part d’un processus de changement localisé, relatif à un contexte et qui permet d’aller un peu plus loin en modifiant des pratiques antérieures. Processus de changement que l’on décide ensuite de généraliser. L’innovation en pédagogie est donc une démarche qui permet de reproduire, d’essaimer, de fédérer et de pérenniser de bonnes pratiques.

Face à la crise que nous traversons, nous devons trouver des réponses pédagogiques fortes et faire preuve d’imagination pour inventer une éducation à la mesure de défis totalement inédits.

S’appuyer sur les études et enquêtes de l’Observatoire de la formation, de l'emploi et des métiers (OFEM)

Autre outil pour nous aider à faire évoluer nos formations, l’OFEM réalise des études dans le but d'identifier et d'analyser les besoins propres au marché de l'enseignement, de mesurer les performances de nos formations et de participer au débat public.

Pour identifier les besoins en formation professionnelle, l’OFEM peut :

  • réaliser des études sur les besoins en compétences d’un marché, par exemple pour le secteur du BTP dans le cadre du Grand Paris,
  • faire du benchmarking des bonnes pratiques de formation,
  • étudier les comportements de consommation des clients des formations,
  • effectuer le diagnostic stratégique d’une école pour éclairer ses perspectives de développement…

Les résultats de ces études pourront nous amener à adapter un programme, ouvrir une nouvelle formation, étendre un cursus à un nouveau bassin d’emploi…

L'OFEM mesure par ailleurs la performance des formations de nos écoles grâce, notamment, à l’élaboration et au suivi dans le temps d’indicateurs clés comme les taux d’insertion à 7 mois et 3 ans, de réussite aux examens, la sélectivité à l’entrée des formations ou encore les ouvertures et fermetures de formations.

  • L’enquête de mars 2020 nous permet ainsi d’affirmer que 88 % des diplômés de nos écoles trouvent un emploi dans les 7 mois suivant leur formation.

En prise avec l’actualité, les études sociétales de l’OFEM nous permettent aussi de contribuer au débat public sur des questions de société comme la place des seniors en entreprise, les stéréotypes sur les femmes sur le marché de l’emploi, ou encore la place de la diversité dans les politiques de ressources humaines.