Comment choisir sa formation ?

Orientation Orientation

C’est bon, vous avez réussi l’étape la plus difficile, celle de trouver le métier que vous souhaitez exercer ! Il ne vous reste plus qu’à vous former pour démarrer votre activité professionnelle !

Et c’est devant la multitude d’offres de formations que vous vous dites que le choix de vos études risque d’être plus compliqué que prévu ! BTS, DUT, BUT, Licence, Bachelor, Grade de licence, Master, Grade de Master, Master of Science… Comment choisir le bon diplôme ? Formation initiale ou en alternance ? En école ou en CFA ?

Pas de panique ! Nous allons vous donner tous les conseils pour vous aider à choisir votre formation et réussir votre orientation.

L’essentiel à retenir : 12 critères pour bien choisir votre formation

  • Les diplômes sont-ils reconnus par l’État ? Sont-ils homologués, inscrits au RNCP ou visés par l’Éducation nationale ?
  • Quel est le pourcentage de réussite aux examens ?
  • Quel est le taux d’insertion professionnelle ?
  • L’établissement dispose-t-il d’enseignants permanents ?
  • Les méthodes pédagogiques sont-elles innovantes ?
  • Quelles sont les possibilités de poursuites des études ? Existe-t-il des passerelles entre filières professionnelles et enseignement général ?
  • Quelle est la place accordée à l'international ?
  • L'école entretient-elle des relations étroites avec les entreprises ?
  • Des professionnels d'entreprise interviennent-ils dans les cours ?
  • L'établissement dispose-t-il d'un service placement/emploi actif ?
  • Les équipements pédagogiques sont-ils adaptés et innovants ?
  • Quelle est la place accordée aux activités extra-scolaires : sport, théâtre, vie associative, BDE… ?

Se former pour un métier spécifique

La formation que vous allez suivre a pour objectif de vous enseigner les connaissances et compétences nécessaires à l’exercice d’une profession particulière. Il faut donc vous renseigner sur les exigences requises, pour que vous puissiez pratiquer le métier de vos rêves !

Cibler le niveau requis

Certaines professions ne sont accessibles qu’avec un titre professionnel spécifique. Ainsi, si vous souhaitez devenir expert-comptable ou technicien réseaux et services très haut débit, par exemple, il vous faudra obligatoirement le diplôme qui vous octroie ces titres. Vous devrez, dès lors, vous orienter exclusivement vers des formations appropriées.

Si beaucoup de métiers ne sont pas soumis à l’obligation de posséder un diplôme particulier, la plupart d’entre eux nécessitent un niveau de formation minimal pour être exercé. Par exemple, il vous sera difficile d’accéder au poste de responsable de rayon ou de chargé de communication sans un niveau Bac+3, au minimum.

En revanche, inutile de vous lancer dans un Master pour travailler comme commercial, un BTS est suffisant et bien plus adapté.

La reconnaissance des diplômes

Imaginons que vous souhaitez devenir cadre dans le secteur du commerce. À votre avis, quel diplôme vous faut-il ? Un Master, un Mastère, un Master of Science, un Master of Business Administration, un Grade de Master ou un Programme Grande École ? Rassurez-vous, à l’exception des professionnels de la formation, peu de gens sont capables de parfaitement les distinguer ! Il va pourtant falloir que vous vous intéressiez aux particularités de chaque diplôme pour faire votre choix. 

Le plus important est de vérifier que le titre que vous ciblez est reconnu par les professionnels du secteur que vous désirez rejoindre. Certains titres sont reconnus par l’État, ce que les employeurs ont tendance à préférer, bien que ce ne soit pas officiellement un critère de sélection.

Un diplôme peut être : 

  • visé, c'est-à-dire reconnu par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche
  • certifié, il est validé par le Ministère du Travail
  • maison”, il ne possède pas de reconnaissance de l’État. Dans ce cas, vous devez juger vous-même de la qualité de ce diplôme et vous assurer de sa valeur aux yeux des entreprises.

Trouver une formation qui vous corresponde

Quelles compétences devez-vous maîtriser ? Quelles disciplines souhaitez-vous apprendre ? Voulez-vous acquérir de l’expérience pendant vos études ? Des questions essentielles puisque vous allez passer plusieurs années à étudier votre futur métier.

Choisir les compétences enseignées

Vous savez quel niveau de formation atteindre, mais cela ne vous dit pas ce que vous allez étudier au quotidien ! Il est donc fondamental de regarder attentivement les programmes des cursus qui vous intéressent et de vérifier que les enseignements sont en adéquation avec vos attentes.

Beaucoup de formations vous proposeront des spécialisations, certaines peuvent vous apporter des compétences qui feront la différence lorsque vous chercherez un emploi. Vous pouvez, par exemple, devenir conducteur de travaux spécialisé dans la construction d’équipements de loisirs grâce à un Bachelor Responsable Technique Aménagement d’Espaces Sportifs. Vous serez alors formé aux particularités des infrastructures sportives, notamment à la technicité des sols réservés à la pratique d’activités physiques. Soyez donc attentif aux spécialisations proposées.

Cumuler de l’expérience

Ce n’est pas un secret, les candidats expérimentés sont les profils préférés des employeurs. Renseignez-vous alors sur la possibilité d’effectuer des stages en entreprise au cours de votre formation. Quelle est la durée des stages ? Combien pouvez-vous en faire ? Est-il possible de travailler dans une entreprise étrangère ?

Si vous souhaitez bénéficier d’une expérience significative en entreprise à la fin de vos études, l’alternance est idéale pour atteindre cet objectif. De nombreuses formations peuvent se faire en alternance, à raison de deux ou trois jours par semaine ou une semaine sur deux en immersion dans une société. Demandez aux établissements de formation quels rythmes sont possibles pour suivre leurs cursus et choisissez celui qui vous convient.

Choisir l’organisme de formation

Il n’y a pas que les formations qui sont légion, les écoles et centres de formation se livrent aussi une féroce concurrence ! Comment faire le tri entre tous ces établissements qui vous présentent sensiblement les mêmes cursus ? Voici quelques critères de sélection pour vous aider à faire votre choix.

La qualité de formation

Au même titre que les diplômes, les écoles peuvent être, elles aussi, reconnues par l’État. Elles doivent valider un certain nombre de critères de qualité, que ce soit sur les équipements, les locaux, la pédagogie des enseignements, les finances… Certains établissements sont sous contrat avec l’État et sont tenus de respecter les programmes de l’Éducation nationale.

Vous pouvez aussi vous renseigner sur l’équipe pédagogique. Les cours peuvent être assurés par des intervenants extérieurs, ce qui permet de bénéficier de l’expérience d’un professionnel. Les enseignants chercheurs, quant à eux, vous apporteront une vision théorique et experte d’un sujet précis.

Ne négligez pas non plus les taux de réussite aux examens et d’insertion professionnelle. Est-ce que les précédents diplômés ont facilement trouvé un emploi ? N’hésitez pas à contacter d’anciens élèves pour avoir leurs appréciations et leurs conseils.

La notoriété de l’établissement

Les meilleures écoles savent parfaitement créer et entretenir un réseau autour de leurs marques. En rejoignant un groupe, vous pourrez bénéficier de ce carnet d’adresses pour trouver un stage, une alternance, voire un emploi. L’importance de ces relations est un bon indicateur du rayonnement de l’école dans sa région. Est-ce que l’école est connue des entreprises ? Est-ce qu’elle participe à des rencontres professionnelles, ou en organise ?

La réputation du centre de formation est aussi primordiale. Être diplômé d’une école prestigieuse peut vous ouvrir les portes de certaines entreprises et vous permettre d’obtenir un poste.

Le coût de la formation

Se former représente un coût. Même si vous choisissez d’étudier dans une université publique, vous devrez peut-être vous installer dans une autre ville. Les formations des écoles privées demandent un investissement parfois conséquent. Vous devez donc vous renseigner sur les solutions de financement, les aides, les bourses qui vous permettront de suivre le cursus que vous avez choisi.

Vous pouvez choisir l’alternance pour que vos études soient payées par votre entreprise d’accueil. Certaines écoles peuvent aussi aménager votre emploi du temps ou vous proposer une année de césure pour que vous puissiez travailler, voire des aides spécifiques.

Besoin d’aide pour trouver votre formation ? Nous vous proposons un accompagnement personnalisé dans le but de définir votre projet et rechercher, ensemble, le diplôme et le cursus qui vous conviennent le mieux.

Se faire accompagner dans son orientation

Partager