Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Mobilité et télétravail font évoluer les modes d’organisation des entreprises d’Ile-de-France

Enjeux 232 - Mai 2022

Télétravail tlt

La CCI Paris Ile-de-France et la Région Ile-de-France ont mené une enquête auprès de 167 responsables de ressources humaines dans de grandes entreprises franciliennes à la fin d’année 2021 afin de les interroger sur leurs bonnes pratiques en termes de télétravail et de mobilité de leurs salariés. En effet, avec la crise sanitaire, des évolutions notables ont été constatées et la révolution semble dorénavant bien en marche.

Des problématiques de mobilité bien identifiées par les entreprises

La saturation des réseaux de transport franciliens, routiers et ferrés constituent les deux principales problématiques  de mobilité rencontrées par les entreprises interrogées.

La congestion routière arrive largement en tête (pour 74% des entreprises). Mais si l’on considère les transports en commun dans leur ensemble (saturation, fiabilité, fréquence, sécurité), ces problématiques occupent également une place centrale.

Une accessibilité insuffisante en transports en commun avec une prédominance persistante de la voiture individuelle

De fortes disparités territoriales sont constatées : les salariés travaillant dans la zone centrale de la région ont tendance à privilégier les transports en commun, mais à mesure que le lieu de travail s’éloigne de la capitale, la voiture individuelle devient le mode majoritaire.

Pour limiter l’usage de la voiture individuelle, le covoiturage a été la piste de réflexion privilégiée par la majorité des chefs d’entreprises interrogés, mais seulement 17% d’entre eux ont entrepris des actions internes pour promouvoir cette pratique. Quant à l’autopartage, autre recours possible, cette pratique est jugée peu fonctionnelle.

Une croissance attendue de l’usage du vélo, mais entravée par les risques

19% des entreprises ont fait la promotion des mobilités douces auprès de leurs salariés. Cela se traduit surtout par des actions de communication interne, par l’aménagement de stationnements vélos sécurisés ou des locaux de l’entreprise.

L’’intensité du trafic routier constitue le frein principal à un déploiement plus soutenu de l’usage des mobilités douces, suivi par le maillage insuffisant des réseaux cyclables et piétons.

Un engouement pour le télétravail, mais avec des limites…

Lors des premières phases du déconfinement et encore plus en 2021, le télétravail s’est généralisé, répondant avant tout à un souhait exprimé par les collaborateurs. Cette généralisation s’est accompagnée d’un fort déploiement de l’utilisation des outils informatiques et de communication.

Globalement, le retour d’expérience est plutôt positif et satisfaisant pour tous les répondants, même si certains employés ont pu souffrir des périodes prolongées de télétravail et ont éprouvé le besoin de revenir sur site.

télétravail

Une flexibilisation des horaires de travail, sans forcément étaler les heures de pointe

Depuis le début de la crise sanitaire, il existe une certaine souplesse quant aux horaires de travail des salariés, l’employeur laissant une certaine flexibilité quant au choix de l’heure d’arrivée et de départ du lieu de travail. Mais cela pose un questionnement sur l’organisation et la culture d’entreprise (l’activité de l’entreprise permet-elle un tel décalage ?) et sur habitudes individuelles de chacun.

Un impact probable sur l’immobilier de bureaux

Les nouveaux modes d’organisation du travail ont des conséquences sur l’organisation des entreprises mais aussi sur la gestion de leur immobilier. Le large déploiement du télétravail a contraint les entreprises à revoir, ou tout du moins à adapter, leur immobilier.

Des avancées notables en matière d’organisation du travail mais encore peu de vision stratégique globale

L’étude révèle qu’à l’heure actuelle, les entreprises semblent plus intervenir en réaction aux événements (crise sanitaire, grèves, …) et pour répondre aux obligations réglementaires qu’avec une vision de long terme structurée.

Cependant une prise de conscience de la nécessité d’aborder ces enjeux de façon plus globale semble émerger, mais beaucoup d’entreprises attendent un accompagnement sur ces sujets de mobilité, télétravail et lissage des heures de pointe.

infographie-mobilite

Auteurs :

  • Justin LE BIHAN, Chargé de mission management de la mobilité Région Ile-de-France
  • Clotilde YEATMAN Responsable du Département Développement Durable et Mobilité CCI Paris Ile-de-France
  • Julien TUILLIER, Responsable du CROCIS

 

Mai 2022

Partager