Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

La mobilité des touristes à Paris Ile-de-France, entre innovation et grands projets

Enjeux Ile-de-France n° 246

transport-mobilité mobilité-transport-responsive

Pour les touristes, l’accessibilité à une région et la mobilité à l’intérieur de celle-ci constituent des facteurs d’attractivité majeurs. Paris Ile-de-France qui se positionne parmi les destinations touristiques les plus prestigieuses au monde se doit de proposer à ses visiteurs des solutions de mobilité de premier ordre. Quelles sont les caractéristiques de la région-capitale en matière d’accessibilité, de densité des transports en commun, etc. ? Comment se situe-t-elle comparativement à d’autres métropoles ? Quels sont les projets qui contribueront à faciliter les flux touristiques en Ile-de-France dans les prochaines années ?

mobilité-tranport-graph1

 

Texte

Paris Ile-de-France est l’une des destinations touristiques les plus prestigieuses au monde : avant la pandémie de Covid-19, la région accueillait chaque année plus de 50 millions de visiteurs, dont plus de 22 millions d'étrangers.

Paris Ile-de-France, porte d’entrée des touristes en Europe

L'accès à l’Ile-de-France est facilité par une gamme riche et variée de moyens de transport à la disposition des millions de touristes qui visitent la région chaque année.

En 2022, 34,6 % d'entre eux ont opté pour l'avion comme principal moyen d'arriver à Paris Ile-de-France. Environ un tiers des touristes (33,6 %) ont préféré la route. Enfin, 31,8 % des touristes ont choisi le train pour rejoindre l’Ile-de-France.

Les liaisons centre-ville – aéroport, un facteur clé de la qualité de la mobilité des touristes

Pour les touristes qui ont choisi l'avion, les transports depuis l’aéroport constituent un facteur clé pour juger la qualité de leur mobilité pendant le séjour. Dans les « global cities » et dans les grandes métropoles touristiques, les liaisons, notamment ferroviaires, offertes pour rejoindre le centre-ville depuis les aéroports sont variées (métro, trains express, trains de banlieue, etc.) mais aussi plus ou moins rapides et efficaces.

Ligne 14, CDG Express, ligne 17 : des développements très conséquents en matière de desserte des aéroports franciliens sont en cours

Les aéroports parisiens vont fortement profiter des développements des années à venir en matière de transports. Le prolongement de la ligne 14 du métro jusqu’à l’aéroport d’Orly (dans le cadre du Grand Paris Express) est d’ores et déjà bien avancé. L’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle sera quant à lui desservi à partir de début 2027 en 20 minutes via le CDG Express ; le principal aéroport francilien sera également desservi d’ici à 2030 par la nouvelle ligne 17 du Grand Paris Express.

Le train plébiscité par les touristes français et européens

Les TGV-Intercités assurent environ 50 allers-retours quotidiens (47 en moyenne en 2022) entre Paris Ile-de-France et des destinations internationales, dont la Belgique, la Suisse ou encore l'Allemagne. En outre, les réseaux Eurostar et Thalys viennent compléter cette offre avec, notamment, Amsterdam, Bruxelles et Londres.

La voiture, un mode de transport qui fait face à de nouveaux défis

L’Ile-de-France dispose aussi d'un vaste réseau de près de 2 100 kilomètres de routes nationales et d’autoroutes. Toutefois, la voiture reste principalement le choix des touristes français.

L’intermodalité, un enjeu d’attractivité

Globalement, pour faciliter les déplacements entre les départements et accueillir au mieux les visiteurs, l'intermodalité joue un rôle central. L'accessibilité d'une destination dépend du temps, du coût et du confort du trajet, des éléments qui peuvent être optimisés grâce à l'intermodalité. Plus l'offre de transports est abondante et de qualité, plus la destination devient attractive.

Les autocars, un transport en transition qui reste plébiscité par certaines clientèles

En raison des restrictions de circulation en centre-ville, l’autocar devrait subir de plus en plus de contraintes dans les années à venir. Pourtant, si son utilisation comme moyen de déplacement à l’intérieur de la destination est minoritaire, il ne doit pas être sous-évalué. Les clientèles lointaines, passant plus fréquemment par des organisateurs de voyage, restent adeptes de ce type de transport.

Un maillage de transports en commun extrêmement riche dans Paris intra-muros

Les sites touristiques les plus fréquentés d’Ile-de-France sont essentiellement concentrés à Paris. L’Ile-de-France bénéficie d'un réseau de transports en commun dense, qui est le choix privilégié des touristes. Les voyageurs en Ile-de-France ont accès à un réseau comprenant 1 500 lignes de bus, 14 lignes de métro, 9 lignes de tramway et 13 lignes de RER et de trains de banlieue (réseau Transilien).

Le Grand Paris Express, un réseau qui rapprochera les sites touristiques

En plus des améliorations récentes, dans la prochaine décennie, le Grand Paris Express doublera le réseau de métro avec 4 nouvelles lignes de métro express automatique et 68 stations supplémentaires d’ici à 2030. L’intérêt de ce nouveau réseau pour les touristes consistera principalement en une forte réduction des temps de transport depuis et vers les aéroports et en l’amélioration de la desserte de certains sites touristiques périphériques.

Texte

En dehors du centre de l’agglomération, la qualité de desserte des sites touristiques franciliens est hétérogène

Le nombre d’arrêts de transports en commun pour 100 000 habitants s’élève à 149 en Ile-de-France ; ce niveau est en retrait par rapport à Berlin et au Grand Londres mais est supérieur à celui observé à New York et Barcelone. Par ailleurs, le temps d’attente moyen aux heures de pointe à Paris Ile-de-France (3 minutes et 50 secondes) est l’un des plus faibles des grandes métropoles mondiales.

Les touristes satisfaits des transports franciliens

En tout état de cause, 84,6 % des visiteurs en Ile-de-France se sont déclarés satisfaits des conditions de mobilité entre 2014 et 2022 (ce taux est de 79,8 % pour les seuls transports publics).

La « néo-mobilité », une alternative de déplacement ?

Ces dernières années, les évolutions technologiques et les changements de comportements ont eu des conséquences sur la mobilité des touristes. De nouvelles aspirations sont aussi apparues ces dernières années (« slow tourisme », tourisme fluvial, cyclo-tourisme, etc.).

Paris 2024, une occasion de lancer des solutions innovantes

L’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de 2024 en Ile-de-France est une occasion unique de déployer de nouveaux services ou outils dans l’écosystème des transports touristiques (accueil, signalétique, billetique, etc.). Sur le plan technique, Ile-de-France Mobilités travaille sur un pass spécial « Paris 2024 », conçu pour offrir une flexibilité accrue en débutant le jour de l'arrivée du touriste, un concept qui pourrait éventuellement évoluer vers un pass touristique pérenne.

34.60 %
des touristes qui visitent l’Ile-de-France optent pour l'avion comme principal moyen d'arriver à destination.
20.00
minutes entre la gare de Paris-Est et le terminal 2 de l'aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle avec le CDG Express début 2027.

68.00
stations supplémentaires à l’offre de mobilité déjà disponible en Ile-de-France d’ici à 2030 grâce au Grand Paris Express.

En collaboration avec Choose Paris Region

Auteur : Mickaël LE PRIOL

Décembre 2023

Partager