Après une crise inédite, le tourisme se redresse progressivement en Europe

Enjeux n°228 - octobre 2021

tourisme tourisme

Le tourisme apparaît comme le secteur le plus lourdement affecté par la pandémie de Covid-19.

Alors que les multiples vagues de l’épidémie ont plusieurs fois repoussé la reprise tant attendue de l’activité, quel est le niveau actuel de la fréquentation touristique à Paris - Ile-de-France, première région mondiale du tourisme de loisirs, et dans les autres destinations majeures européennes ?

Quelles sont les tendances du redémarrage du secteur hôtelier, du trafic aéroportuaire ou encore des musées et autres établissements culturels dans ces métropoles ?

Certaines de ces villes ressortent-elles moins marquées que les autres par la crise sanitaire ?

La chute de la fréquentation touristique des métropoles étudiées témoigne de la violence des effets de la crise sanitaire. Selon l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), le nombre d’arrivées de touristes internationaux a diminué de 73 % en 2020 par rapport à 2019, soit une baisse de plus d’1 milliard de séjours. Les pertes en termes de recettes touristiques sont estimées à plus de 900 milliards de dollars au niveau mondial. En Europe, les arrivées touristiques internationales ont chuté de 68 %, avec une perte d’environ 510 millions de voyageurs et un manque à gagner de 338 milliards de dollars par rapport à l’année précédente.

Auteurs : Mathieu BELLIARD, Aurélian CATANA et Yasmina PAGES (CRT Paris Ile-de-France) et Mickaël LE PRIOL (Crocis de la CCI Paris Ile-de-France)


Rédaction achevée le 8 octobre 2021

 

Retour en haut du site