Tourisme d’affaires à Paris Île-de-France - Edition 2022

Phase de relance de l’activité pour l’événementiel 

tourisme d'affaires H1 tourisme d'affaires H2

Cette étude est téléchargeable au format pdf en bas de page

Une nette amélioration après 2 années difficiles

Les salons franciliens ont enregistré de bons résultats au 1er semestre 2022, même si l’activité n’a pas retrouvé les niveaux d’avant la crise sanitaire. La tendance, nettement orientée à la hausse, constitue un signal encourageant. Bien qu’aucun salon n’ait été annulé au cours du semestre écoulé, l’impact de la crise demeure significatif. Dans ce contexte, les pouvoirs publics ont décidé de favoriser le retour des exposants et des top acheteurs à travers un financement de 100 millions €.

Impact de la crise économique sanitaire sur l’activité des salons
au 1er semestre 2022

Impact 1er semestre 2022

 

Activité des salons en 2021 : mieux qu’en 2020, mais encore loin des niveaux d’avant la pandémie

Après 8 mois de quasi-inactivité en 2021 (et 18 mois au total depuis mars 2020), l’événementiel a amorcé sa reprise sur le dernier quadrimestre, dans des formats réduits. Au global, sur l’ensemble de l’année, l’activité des salons est toujours loin des niveaux de 2019, mais est néanmoins meilleure qu’en 2020.

212 salons se sont tenus dans les 21 principaux sites d’exposition et de congrès franciliens en 2021. Ils ont accueilli 2,1 millions de visiteurs et 31 900 entreprises exposantes.

Impact de la crise économique sanitaire sur l’activité des salons en 2021

Impact éco salons 2021

 

L’activité des congrès encore fortement impactée en 2021

Comme l’ensemble du tourisme d’affaires, l’activité des congrès a été de nouveau considérablement bouleversée en 2021. La plupart des congrès se sont tenus au second semestre 2021, avec de nombreux reports du 1er au 2ème semestre. Selon l’Office du Tourisme et des Congrès de Paris (OTCP), la région Île-de-France a ainsi accueilli 331 congrès et plus de 534 200 congressistes. 

Une lente reprise des autres manifestations(1) 

Alors que l’activité était globalement bien repartie depuis septembre, les annonces gouvernementales de début décembre concernant la suspension des « moments de convivialité en entreprise » ont tout remis en cause. En seulement 3 mois, les manifestations corporate ont toutefois enregistré une reprise d’activité en 2021. Les événements divers(2) ont, quant à eux, presque retrouvé leur niveau d’activité d’avant la crise sanitaire. Enfin, les spectacles, manifestations culturelles & sportives et les examens & formations ont enregistré une nouvelle diminution de leur activité en 2021.


(1)Autres manifestations : événements d’entreprises, spectacles-manifestations culturelles & sportives, examens & formations et événements divers.
(2)Événements divers : ventes privées, enchères et événements familiaux.

 

Auteur : Jean-Marie Nays
Septembre 2022

                                                                

Partager