Apprentissage

Les 5 clés pour sélectionner le bon alternant

DEC - département entreprises et compétences - Desktop DEC - département entreprises et compétences - Mobile

Vous envisagez de recruter un alternant ? Vous voulez maximiser vos chances de sélectionner le bon profil ? Faites confiance au DEC (Département Entreprises & Compétences). Il accompagne les acteurs de l’entreprise depuis plusieurs décennies pour les aider à consolider les liens humains. Fort de son expérience, il a identifié 5 éléments clés pour recruter un alternant qui réponde à vos besoins.

 

Equation programme-missions

1. Validez l’adéquation entre le programme pédagogique et les missions confiées 

Ayez bien conscience qu’un même nom reflète une multitude de visages et il se peut que certains programmes - malgré un titre à première vue engageant - ne soient au final que peu convaincants. En faisant cette vérification au préalable, vous vous épargnerez la déception d’un alternant qui n’a pas la possibilité de mettre en pratique ce qui lui est enseigné.

Rythme correspondant

2. Sélectionnez un alternant qui ait un rythme d’alternance qui vous corresponde 

En fonction de vos métiers, vous préfèrerez peut-être avoir un alternant qui soit là toutes les semaines même si ce ne sont que 3 jours par semaine car vous souhaitez qu’il assure une continuité. Au contraire, vous pouvez préférer qu’un alternant soit présent par grandes périodes pour être en capacité de se dédier totalement à un projet d’une durée d’un mois. Dans ce cas, vous préfèrerez certainement un rythme de contrat 1 mois en centre de formation/1 mois en entreprise. L’éventail des possibilités est important, à vous de réfléchir à ce qui vous correspond le mieux.

Par ailleurs, si vous êtes amenés à accompagner deux alternants, pensez à faire en sorte que lorsque l’un est présent en entreprise l’autre soit en formation : cela vous permettra d’avoir toujours la même disponibilité pour eux et vous aurez toujours un collaborateur sur qui compter.

Rôle tuteur

3. Validez que les attentes de votre alternant concernant son tuteur soient en adéquation avec votre conception.

Le rôle de tuteur n’est pas envisagé de la même façon en fonction des personnalités : si un alternant s’attend à avoir un enseignant de l’entreprise et que vous vous positionnez en challenger, il se peut que des frustrations émergent des deux côtés.

Motivations

4. Assurez-vous de ses motivations et de ses ambitions

Le contrat d’alternance n’a pas pour but d’accueillir un collaborateur déjà compétent, il vise à faire monter en compétence une personne qui a envie de s’approprier un métier. L’image que se fait cette personne du métier est-elle fidèle à la réalité ou faut-il lui dresser un portrait plus fidèle du quotidien ? Peut-elle donner des exemples de son implication dans des projets qui lui tiennent à cœur ? Comment s’inscrit aujourd’hui ce choix professionnel dans son quotidien ?

Pré-requis

5. Le postulant a-t-il les prérequis pour atteindre ses objectifs académiques (diplôme) et professionnels (employabilité) ?

Ici, il ne s’agit pas de savoir s’il a acquis les compétences qu’il est sensé développer pendant le temps du contrat mais bien de savoir s’il a les compétences supposées détenues pour pouvoir prétendre assimiler suffisamment rapidement celles attendues dans son référentiel. Ainsi, pour une personne qui prépare un diplôme Bac + 5 en alternance pour la gestion du commerce international, vous êtes en droit d’attendre de cette personne qu’elle parle une langue étrangère.

En savoir plus

Le plan de relance de l’apprentissage offre une aide exceptionnelle aux entreprises pour financer le coût de leurs apprentis (niveau CAP à Master) recrutés entre le 1er juillet 2020 et le 31 décembre 2021 : 5 000 € pour les apprentis mineurs et 8 000 € pour les apprentis majeurs.

Retour en haut du site