Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

La transition écologique dans les entreprises industrielles : une nécessité

Industrie Industrie
Partager

Urgence climatique, nouvelles règlementations, coût de l’énergie, raréfaction des matières premières, aspirations des jeunes générations… la transition écologique et énergétique est devenue une nécessité pour toutes les entreprises, particulièrement dans le secteur industriel. Impératif à la fois économique et sociétal, l’engagement des industries est non seulement bénéfique pour l'environnement, mais aussi pour leur rentabilité et leur viabilité à long terme. Mais concrètement, comment agir, par où commencer, quels leviers actionner ?

Pourquoi les entreprises industrielles doivent s'engager dans la transition écologique ?

Plusieurs facteurs incitent, voire obligent, les industriels à s'engager dans la transition écologique :

  • La production industrielle a bien souvent un impact négatif sur l'environnement. « En France, l’industrie représente par exemple 18 % des émissions de à effet de serre. Elle peut également être à l’origine de diverses pollutions. Les entreprises concernées doivent donc agir pour réduire au maximum cet impact. » explique Vivien Lacone, responsable Compétitivité à la CCI Paris Ile-de-France.

  • De nombreuses réglementations sont mises en place pour limiter la pollution, réduire les émissions de CO2et protéger la biodiversité. « Les entreprises industrielles doivent donc s’y conformer pour éviter des sanctions, notamment financières, et des atteintes à leur image qui peuvent détourner les consommateurs de leurs produits mais aussi nuire à leur capacité à attirer des talents. »

  • Les mesures en faveur de la transition écologique peuvent permettre de réaliser des économies non négligeables à court, moyen et long terme. « En améliorant l'efficacité énergétique de leurs locaux et équipements, en optant pour la sobriété, en luttant contre les gaspillages ou encore en adoptant des technologies moins énergivores, les industriels peuvent réduire leur consommation d'énergie et de matières premières, optimiser leurs processus de production… et ainsi réduire leurs coûts. » ajoute-t-il.

  • De plus en plus d'investisseurs et d'organismes financiers intègrent des critères environnementaux et sociaux dans leurs décisions d'investissement. « Les entreprises industrielles engagées dans la transition écologique augmentent ainsi leurs chances d'accéder à des financements. »

  • Les industriels qui adoptent des pratiques durables renforcent leur image et leur attractivité auprès d’une population de plus en plus sensible aux enjeux environnementaux. « Cet engagement pourra non seulement leur permettre d’accroitre leur clientèle, en BtoC comme en BtoB, mais aussi de faciliter leurs recrutements et de fidéliser leurs collaborateurs. Un impact à ne pas négliger à un moment où il est de plus en plus difficile de trouver des candidats dans les métiers techniques, de l’informatique et l’ingénierie notamment ! »

Comment les PMI peuvent-elles amorcer leur transition écologique ?

La transition écologique des entreprises industrielles est un processus complexe, mais dans lequel elles doivent s’engager sans tarder. « Pour les PMI-TPI qui n’ont pas les ressources internes nécessaires pour mener à bien un tel chantier, il est conseillé de se faire accompagner pour définir un plan d’actions et bénéficier des aides financières mobilisables. » insiste Pierre-Olivier Viac, responsable Transition écologique à la CCI Paris Ile-de-France.

Il nous livre quelques pistes pour entamer ce processus :

  • La première étape consiste à évaluer l'impact environnemental de l'entreprise. « La CCI Paris Ile-de-France propose aux PMI franciliennes un diagnostic gratuit qui analyse les consommations d'énergie, les émissions de gaz à effet de serre, la mobilité, les possibilités de décarbonation, la gestion des déchets, les pollutions éventuelles… Il permet également d'identifier les aides et dispositifs existants. »

  • Il s’agit ensuite de définir des objectifs clairs et mesurables comme la réduction des émissions de CO2, la diminution de la consommation d'eau, l’utilisation d’énergies décarbonées, l’accroissement du recyclage, etc. « Là encore, le diagnostic proposé par la CCI vous permettra d’identifier les actions à mettre en œuvre pour atteindre ces objectifs. Et il vous orientera vers les solutions les plus adaptées proposées par les acteurs publics : ADEME, Bpifrance, Chambres de commerce et d’industrie et Chambres de métiers. »

  • Il est également important de sensibiliser tous les collaborateurs à la transition écologique, en mettant en place des sessions de formation sur les pratiques durables et la nécessité de tendre vers le zéro gaspi et la sobriété.

  • Parmi les mesures à adopter, la réduction de la consommation d'énergie fossile est cruciale. Les PMI peuvent agir sur plusieurs fronts : surveiller et optimiser la consommation d'énergie, investir dans des équipements ou technologies plus économes en énergie et utiliser des sources d'énergie renouvelable. « Une multitude d’actions sont envisageables, certaines nécessitant de lourds investissements tandis que d’autres s’appuient sur de simples modifications des habitudes et usages. Citons pêle-mêle : l’isolation des bâtiments, les dispositifs de régulation, les éco-gestes, la mise en veille des équipements, la baisse ou l’extinction du chauffage et de la climatisation dès que c’est possible, le remplacement d’équipements énergivores par des technologies plus sobres, la substitution des énergies carbonées par des énergies décarbonées, la récupération des gisements de chaleur… La liste des possibilités est longue et s’adapte aux activités de chaque PMI. »

  • La gestion des déchets et le choix des matériaux utilisés dans le processus de production, peuvent aussi contribuer significativement à la diminution de l'impact environnemental des industriels. « En effet, réduire, en particulier les emballages, réutiliser et recycler les déchets, ne sont pas des mesures anodines en termes écologiques mais aussi économiques. Opter pour des matériaux durables, recyclés ou biodégradables reste également une piste à explorer. »

N’hésitez pas à faire appel à nos experts en industrie ou en transition écologique. Ils sauront vous conseiller et vous accompagner dans cette démarche vertueuse sur le plan environnemental et bénéfique pour la rentabilité et la viabilité de nos PMI.

En savoir plus sur le diagnostic de transition écologique des PMI

 

Sur le même sujet

Partager