Soldes d’été 2021 : une vague d’optimisme pour les soldes

Note 1er jour

Soldes hiver 2021 : des commerces parisiens sinistrés

Les soldes d’été ont débuté ce matin dans tous les magasins parisiens. Après une année particulièrement compliquée, notamment dans les secteurs de l’habillement et de la chaussure, un rattrapage de consommation est attendu et fortement souhaité par les commerçants.

Malgré des effets certainement durables, l’inquiétude liée à la crise sanitaire semble s’estomper depuis la réouverture des commerces le 19 mai, comme en témoigne le regain d’activité constaté depuis lors.

Néanmoins, l’activité des magasins parisiens n’est pas florissante en ce premier jour de soldes, notamment à cause de la météo pluvieuse, et les clients pas toujours au rendez-vous malgré des rabais élevés.

Les commerçants évoquent par ailleurs une évolution des modes de consommation qui ne joue pas en leur faveur.

Les commerçants parisiens s’adaptent

Depuis les soldes d’été 2020, deux périodes de fermeture totale des commerces dits « non essentiels » se sont succédées avec pour conséquence une perte totale de chiffre d’affaires pour certains d’entre eux : « Nous avons été fermés durant plusieurs semaines sans aucune perspective possible ; ça a été une catastrophe pour nous » confirme ce commerçant spécialiste de la chaussure situé près des Champs-Elysées. 

Pour faire face à cette situation, les commerçants parisiens ont déployé des dispositifs tels le click & collect. Mais parmi eux, très peu d’indépendants ont pu le faire car ils ne disposaient pas des ressources humaines et logistiques pour le mettre en place.

 

 
Commerçant en habillement du 9e arrondissement
 
 « On a réussi à mettre en place le système de click & collect pour nos clients, mais cette opération s’est révélée plus coûteuse à organiser par rapport aux bénéfices réels qu’on a encaissés, à cause précisément du manque d’acheteurs » 

Auteur : Julien Tuillier

 

Retour en haut du site