Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Soldes d’hiver 2024 à Paris : Les commerçants se satisfont d’un résultat modeste

graphique soldes hiver 2024 soldes hiver 2024

Les commerçants parisiens, dans leur ensemble, se disent satisfaits des résultats des soldes de cet hiver, malgré une faible augmentation de leur chiffre d’affaires et une majorité d’indépendants déçus. L’inflation pèse sur les budgets des consommateurs qui réclament des prix toujours plus faibles ; les commerçants multiplient donc les opérations de promotions. La tenue des Jeux Olympiques dans la capitale cet été suscite un enthousiasme relatif mais soulève des inquiétudes sur ses impacts logistiques pour l’activité commerciale.

Un effet soldes bien émoussé

72 % des commerçants ont enregistré une hausse de chiffre d’affaires lors des soldes de cet hiver. Toutefois cette hausse est très modérée puisque pour 39 % d’entre eux, la hausse est au mieux égale à + 10 % par rapport à un mois normal. Et un quart des commerçants (26 %) n’ont pas enregistré du tout de hausse de chiffre d’affaires. Malgré cela, 52 % des commerçants dans leur ensemble se disent satisfaits de ce résultat. Mais 54 % des indépendants se disent insatisfaits, se plaignant d’une baisse de la fréquentation et d’une morosité ambiante peu propice aux achats. 65 % des commerçants estiment que l’inflation a eu des répercussions importantes sur leur activité pendant les soldes.

Un automne décevant, des fêtes réussies

51 % des commerçants ne sont pas satisfaits de la saison automne 2023. En revanche, la période des fêtes a été satisfaisante pour 56 % des commerçants, même si les indépendants sont moins enthousiastes (seuls 46 % d’entre eux se disent satisfaits). 58 % de l’ensemble des commerçants pensent que même dans cette période, les répercussions de l’inflation ont été importantes (63 % pour les indépendants).

Des promotions tous azimuts

55 % des commerçants ont participé au Black Friday et pour 78 % d’entre eux, le résultat de cette opération était satisfaisant (67 % pour les indépendants). 73 % des commerçants ont pratiqué des ventes privées ou promotions avant le démarrage des soldes. Pour 69 % des commerçants, le résultat de ces ventes privées a été satisfaisant. Malgré leur succès, 65 % des commerçants considèrent que les ventes privées n’ont pas remplacé les soldes pour les clients. 76 % des commerçants estiment que les soldes présentent toujours une utilité pour eux par rapport aux autres promotions.

Texte

Un enthousiasme relatif pour les JO

Les commerçants sont partagés en ce qui concerne la perspective des Jeux Olympiques à Paris cet été : les pessimistes (33 %) craignent les perturbations que cela va engendrer et ne sont pas convaincus que les visiteurs dépensent dans les boutiques. 32 % sont optimistes, persuadés que l’événement va apporter du trafic et donc une augmentation du chiffre d’affaires. Une part importante des commerçants (35 %) ne se prononce pas sur le sujet, sans doute par manque d’informations. 65 % des commerçants n’ont pas l’intention d’ouvrir le dimanche à l’occasion des JO et 90 % n’ont pas l’intention de recruter de collaborateur pour cette période. Malgré tout, 76 % des commerçants se disent optimistes pour la prochaine saison printemps-été.

Méthodologie : Cette enquête a été réalisée par téléphone auprès de 300 commerçants parisiens selon une répartition par secteur d’activité et arrondissement. Les interviews ont été réalisées entre le 22 et le 29 janvier 2024 par la société MB Action. Le traitement et l’analyse ont été effectués par le CROCIS de la CCI Paris Ile-de-France. L’enquête téléphonique a été complétée par des entretiens en face-à-face auprès des commerçants du quartier de la rue de Rennes (Paris 6ème). Elle offre ainsi des résultats représentatifs de l’ensemble du commerce parisien.

 

Les principaux chiffres des soldes d'hiver 2024

52.00 %
des commerçants parisiens interrogés sont satisfaits du résultat des soldes
75.00 %
des commerçants ont subi une hausse des prix de leurs fournisseurs
56.00 %
des commerçants sont satisfaits de l’activité de leur boutique pendant la période de Noël

Auteur : Bénédicte GUALBERT

Février 2024

Partager