Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Flash de conjoncture

Eléments de conjoncture francilienne - Dernières données disponibles au 2 février 2024

flash de conjoncture flash de conjoncture

Après le coup de frein provoqué par l’épidémie de Covid-19, l’activité reste fragile et indécise du fait du contexte géopolitique et des conséquences économiques (choc énergétique, inflation, etc.) qui en découlent. Le nombre de défaillances d'entreprises recensées en Ile-de-France au deuxième trimestre 2023 a notamment été supérieur à ceux des mêmes trimestres de 2019 et de 2018, le trafic de Paris Aéroport en octobre 2023 s’est encore avéré inférieur de 4,0 % à celui du même mois de 2019, etc.

Créations d’entreprises

Au quatrième trimestre 2023, le nombre de créations d’entreprises en Ile-de-France s’est élevé à plus de 81 000. Ce volume a représenté une hausse de 2,5 % comparativement au quatrième trimestre 2022

Défaillances d’entreprises

Le volume de défaillances dans la région au deuxième trimestre de 2023 a été supérieur à ceux des mêmes trimestres de 2019 et de 2018 (+ 1,5 % et + 1,8 % respectivement).

Taux de chômage

Le taux de chômage francilien s’est réduit fin 2020 et a continué à le faire jusque début 2023 (6,7 % au premier trimestre 2023) ; toutefois, le taux régional est reparti à la hausse ces derniers mois et a atteint 7,0 % au troisième trimestre 2023.

Emploi salarié privé

L’emploi francilien s’est nettement redressé et dépasse désormais de 5,8 % son niveau de fin 2019. Toutefois, la hausse s’est montrée récemment plus hésitante (+ 0,6 % sur un trimestre au premier trimestre 2023 mais seulement + 0,2 % au suivant).

Immobilier d’entreprises

La demande placée de bureaux en Ile-de-France s’est élevée à 526 200 m² au quatrième trimestre 2023, soit une baisse de 21,7 % par rapport au quatrième
trimestre 2022 et de 23,8 % par rapport à la même période de 2019.

Fréquentation hôtelière

Toutefois, l’été 2023 s’est avéré moins porteur et la fréquentation du troisième trimestre 2023 a été inférieure de 3,0 % à celle du troisième trimestre 2019.

Trafic passagers de Paris Aéroport

Le nombre de passagers à Orly et Roissy en 2023 (99,7 millions) a été inférieur de 7,7 % à celui de 2019

[ Dernières informations concernant la France ]

Si la croissance française s’est élevée à + 2,5 % sur l’ensemble de 2022, les variations trimestrielles du PIB ont été poussives l’an dernier ; début 2023, elles ont été branchées sur courant alternatif : + 0,1 % au premier trimestre, + 0,6 % au deuxième, puis - 0,1 % au troisième et l’acquis après les neuf premiers mois de l’année a atteint + 0,8 %. Le taux de chômage en France métropolitaine est quant à lui reparti à la hausse : il a augmenté de 0,3 point depuis le début de 2023 pour atteindre 7,2 % au troisième trimestre 2023 ; Parallèlement, le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité (catégorie A) en France métropolitaine se montre hésitant ces derniers mois et, à 2,82 millions en octobre dernier, se trouvait quasiment au même Rédacteur niveau qu’en décembre 2022.

Auteur : Mickaël LE PRIOL

Janvier 2024

 

Partager