Réussir la réouverture de votre commerce

La réouverture des commerces est désormais autorisée, à l’exception des cafés, bars, restaurants et centres commerciaux de plus de 40 000 m2. Pour protéger vos salariés et vos clients, vous devez impérativement mettre en place un certain nombre de mesures d’hygiène et de distanciation sociale. Et pour que cette réouverture soit une réussite, n'oubliez pas d'informer vos clients que vous êtes à nouveau là pour les servir !

Protégez vos collaborateurs

Avant la réouverture de votre boutique, il est essentiel de prévoir un stock de matériel de protection à adapter selon votre activité :

  • Du gel hydroalcoolique à disposer à différents endroits du magasin : entrée, caisses, cabines d’essayage...
  • Du savon liquide dans les sanitaires
  • Des masques : FFP2, chirurgicaux ou en tissu en fonction de votre activité.
    Conscients de la difficulté de se procurer des masques, nous  vous proposons deux solutions pour en commander avec La Poste ou avec Cdiscount. La Région Ile-de-France met par ailleurs 150 000 masques à disposition des commerçants et TPE qui reprennent leur activité le 11 mai : ils sont distribués dans votre CCI à partir du 7 mai 2020.
  • Des lingettes et/ou sprays désinfectants à passer sur les surfaces et terminaux de paiement touchés par les salariés ou les clients
  • Des gants jetables
  • Les visières de protection transparentes en PVC peuvent parfois être utiles
  • Des protections en plexiglass peuvent également être disposées sur les comptoirs ou aux caisses
  • Etc.

Pour que cet investissement soit efficace, il est indispensable d’expliquer clairement à vos collaborateurs tous les gestes à accomplir et de les leur rappeler régulièrement, éventuellement en apposant des affichettes. Il est essentiel de leur faire comprendre que, certes ces mesures sont contraignantes, mais qu’elles visent à les protéger.

Protégez vos clients

Là aussi les mesures à prendre dépendent de votre activité et de la configuration de vos locaux. Quoi qu’il en soit, vous devez éviter que vos clients diffusent le virus dans votre commerce.

  • Disposez un distributeur de gel hydroalcoolique à l’entrée de votre magasin pour faire comprendre à vos visiteurs qu’il est impératif de se nettoyer les mains avant d’entrer.
  • Laissez la porte ouverte pour limiter les contacts et aérer votre boutique en permanence.
  • Incitez vos clients à porter un masque, éventuellement en leur proposant un masque jetable et/ou des gants.
  • Réalisez un marquage au sol pour faire respecter la distance d’un mètre lors du passage en caisse.
  • Vous pouvez aussi limiter le nombre de personnes à l’intérieur de votre boutique en l’indiquant visiblement à l’entrée.
  • Disposez des affichettes pour rappeler qu’il faut respecter la distanciation sociale.
  • Indiquez à vos clients qu’il est préférable qu’ils utilisent leurs propres sacs plutôt que les caddies ou paniers habituellement mis à leur disposition, même si vous les désinfectez après chaque utilisation.
  • Si vous le pouvez, imposez un sens de circulation dans votre point de vente afin de limiter les contacts. Ou tout au moins, adaptez la disposition de vos produits pour faciliter la circulation du personnel et des visiteurs.
  • Privilégiez le paiement sans contact. Son plafond  est passé de 30 à 50 € le 11 mai. Si non, pensez à désinfecter le terminal de paiement après chaque utilisation.
  • Etc.

Vous pouvez consulter les fiches conseils métiers publiées par le ministère du Travail sur les précautions à prendre dans un commerce de détail, dans la restauration collective ou la vente à emporter, pour le Drive et pour le travail en caisse.

Rassurez vos clients

Mettre en place toutes ces actions ne suffit pas, encore faut-il le faire savoir à vos clients. C’est indispensable ! Ils doivent comprendre que vous avez tout mis en œuvre pour les protéger du coronavirus.

Utilisez tous les supports de communication qui sont à votre disposition. Une affiche à l’entrée de votre commerce ou sur la vitrine est un minimum, en précisant :

  • Que du gel est à leur disposition, des masques éventuellement,
  • Que les caisses, les terminaux de paiement, les cabines… sont nettoyés entre chaque passage,
  • Le nombre maximum de personnes dans la boutique,
  • Que les gestes barrières sont respectés,
  • Ainsi que toute autre mesure que vous auriez mise en œuvre.

Si vous avez un site internet, des bornes d’information, des kakémonos, utilisez-les sans modération pour rassurer vos clients tout en leur rappelant les bons réflexes à adopter.

Communiquez sur votre réouverture

Vous devez au plus vite informer votre clientèle de la date de votre réouverture, mais aussi de vos horaires d’ouverture, même s’ils n’ont pas changé. En effet, après plusieurs semaines de fermeture, vos clients ont pu prendre de nouvelles habitudes, limiter leurs déplacements ou tout simplement oublier vos horaires. Il faut donc vous rappeler à leur bon souvenir !

Affichez ces informations de façon bien visible sur votre vitrine et, si possible, sur votre site internet ou via les réseaux sociaux. Un emailing ou un envoi de SMS est également recommandé.

Si vous créez un créneau horaire spécifique pour les clients fragiles tels que les personnes âgées, handicapées, ayant d’autres pathologies, ou encore pour le personnel soignant par exemple, indiquez-le également. D’une part, pour le faire savoir à la population concernée. Mais aussi pour éviter de créer de la frustration chez les autres clients.

Multipliez les canaux de vente

Pour pallier la fermeture des commerces, certains d’entre vous ont développé la vente à emporter, le Click and Collect, le Drive et/ou la livraison à domicile. Il faut sans aucun doute persévérer dans cette voie ou la mettre en place parallèlement à la réouverture. Car malgré toutes les précautions que vous aurez mises en oeuvre, certains clients préféreront ne pas se déplacer en magasin dès le 11 mai, de peur d’être contaminés.

Là encore, il est indispensable de le faire savoir à vos clients habituels, mais aussi à ceux que vous pourriez capter. Communiquez sur votre site internet, sur vos réseaux sociaux le cas échéant, par e-mailing ou SMS, sur votre vitrine… Tous les canaux de vente sont utiles, mais aussi tous les canaux de communication !

Vous pouvez également figurer sur notre plateforme « J’aime mes commerces à domicile », un dispositif simple et gratuit à destination des consommateurs, qui référence les commerçants assurant la livraison et la vente à emporter de leurs produits :

Plus d'infos :

Faites-vous aider

Nous vous proposons toute une série de webinars gratuits, d'une durée allant de 45 mn à 1 heure, afin de vous aider à maintenir votre activité pendant la crise : aides financières, paiement à distance, digitalisation des commerces…

Et pour toute question liée à la crise que nous traversons, sur les aides existantes, les démarches à accomplir, n’hésitez pas à contacter notre numéro spécial : CCI Urgence Entreprise. Nos conseillers sont plus que jamais à vos côtés.

Pour en savoir plus

 

Le 11/05/2020